Si tu pouvais m’entendre

Ce matin, je t’ai écrit pendant 3h.. et tout s’est effacé, l’ordi a planté, ça t’aurait fait sourire parce qu’il plante tout le temps.. Au lieu de t’écrire 20 pages à la suite, je vais faire par petits bouts, pour pas tout perdre.. Je voudrais que les gens te connaissent mieux que tous les reproches que j’ai pu faire, quand tu n’étais pas encore diabétique, que tu étais bien là, avec moi.. et tellement amoureux.

Je ne sais plus ce que je t’ai écrit tu sais.. j’en avais besoin, parce que je voulais arrêter de te parler sans cesse dans le vide de ma tête, arrêter de te parler tout haut dès que je reste 5 minutes toute seule.. stopper cette impression d’être folle. Je me disais qu’en técrivant, je lâcherais tout et que j’allais respirer dans ma tête. Mais.. pas du tout, ça marche pas.

Tu n’es plus là et je me laisse couler par moments..

Ta maman m’a demandé ce matin au téléphone comment j’allais, elle est aussi perdue que moi. Ton père.. ton père se déconnecte, il parle du lycée où il travaille, de ses problèmes, de son argent. Je sais que ça t’étonnera pas, mais il ne paye pas ton enterrement. Il a décidé qu’il n’avait pas l’argent pour ça, avec son salaire à 20 000francs par mois, alors qu’il paye pas le loyer, l’eau, l’edf.. Je sais Stan, que ça t’étonne pas, mais moi je ne m’y fais pas.. l’idée m’est venue que si je le frappais, peut-être, il payerait.. C’est idiot.

J’ai appelé Phil, heureux d’entendre ma voix, pétrifié par ta mort. Il vont venir mardi, je ne serais pas toute seule pour te voir partir en fumée. Je ne sais pas pourquoi elle veut te faire incinérer, ça me perturbe infiniment, mais je n’ai rien dit. Elle t’a épargné le grand tralala que tu détestais tant, le cercueil sera seulement béni par un prêtre, elle avait peur que je lui refuse ça, sachant ce que tu pensais des prêtres. Je la laisse faire, ça lui fait du bien, tu sais.. Et puis toi, tu t’en fiches maintenant.

Kiki est bouleversée, tu étais comme son fils. Elle m’appelle avec une voix très sure, la mienne se fêle très vite, alors très vite elle ne tient plus et commence à pleurer avec moi, me dit qu’elle va rappeler plus tard et raccroche, le temps de se calmer.

J’ai voulu joindre Manu. Son fixe n’est plus bon, son portable était éteint, j’ai pas eu le courage de rappeler plus tard et je lui ai laissé un message sans doute très perturbant. Je ne sais plus ce que je lui ai dit.

J’ai pu joindre personne d’autres, je n’ai pas trouvé les numéros de Damien par exemple. Je viens d’appeler le 18, qui m’a transmis le numero de la caserne où il bosse, j’ai laissé un message là bas, j’espère qu’il me rappelera.. c’est le seul de la bande dont je me souviens le nom de famille, les autres m’échappent..

Ta tante n’a pas arrêté de me dire « c’est triste, c’est triste », je sais que ça t’aurait énervé.
Quelque chose qui ne te plaira pas du tout non plus, ta mère veut que tes cendres soit mélangées aux siennes, quand elle mourra.. oui je sais, ça te plait pas. En meme temps, quelle importance ça a réellement ? Tu n’es plus là, ça ne peut plus te toucher ça.. n’est-ce pas ?

J’avais dit que j’écrirais par petits bouts, c’est raté. Je suis comme toi, je ne tiens pas mes promesses.

Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *