Si tu pouvais m’entendre

Ca fait 30 minutes que j’ai mon thé devant moi, le sachet toujours dedans, refroidissant tout seul comme un grand. Quand il me l’a donné, il parait que j’ai dit merci. Pourtant je n’ai pas fait attention.. je viens seulement de réaliser que j’ai du thé refroidi devant moi, devant l’écran.

Terrifiant, je n’ai fait plus attention à ce qui se passe, pourtant par moment j’émerge, impression de calme.. et puis d’un coup, la panique, une vague qui me submerge et je me mets à hurler, ça l’évacue plus vite je crois.. j’ai peur parce que bientôt, je serai seule le soir pour dormir, il n’y aura pas tout le temps quelqu’un avec moi, 24/24h.. que faire.. ? Je sais que là, Loutre me recadre, il m’empêche de faire des conneries quand je suis en pleine panique,.. j’ai une envie de mourir par moments si tu savais..

Et puis je mange pas vraiment, je me force mais.. hier j’ai fait chauffer une soupe dont j’ai mangé 2 cuillère à soupe, à midi un peu de purée.. perdu 4 kg, je fais 41 kg… On arrete pas de me dire que ça te plairait pas, ça me fait mal mais pas réagir. Mon corps réclame, j’ai faim en fait.. mais j’ai beau essayer, avaler j’arrive pas, ya que ce qui est liquide qui passe à peu près.
Quand je mangeais pas, que je replongeais un peu dans l’anorexie, tu ne disais rien.. parfois, rares fois, tu me disais « tu ne prends que ça ? » et du coup je réalisais que je replongeais, que c’était pas bon, et j’arrivais à redresser la barre très vite.. la crise ne durait pas plus de 3-4 jours. Mais tu n’es plus là. Parce que tu n’as pas su manger, toi non plus, comme il fallait.
Ta mère s’en veut beaucoup, elle envoyait des pots de confiture par la poste, elle ne savait pas que c’était toi qui les réceptionnais et qui les mangeais.. je lui ai dit que ça n’aurait rien changé, que tu aurais acheté de toute façon, et c’est vrai. Reste le fait que tu es mort, et que tout le monde s’en veut plus ou moins, sauf ton père qui ne parle que de l’argent que lui coute ta mort.

J’ai peur S.
J’ai encore oublié mon thé..

J’ai peur sans toi, tu as toujours été là, même par téléphone, qu’importait le moyen, tu as toujours été là.
Et tu m’as laissée..

Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *