Si tu pouvais m’entendre

Si tu savais.. tout ce que j’ai appris, maintenant que tu es mort.. tout ce que j’ai appris qui t’aurait tant aidé à vivre, qui t’aurait donné des réponses sur tant de choses.. j’en suis écœurée..
Tes parents jouent un jeu dangereux depuis bien avant ta naissance, tu n’as été qu’un enjeu.. j’ai tant de réponses aujourd’hui, tant de réponses si tardives, qui ne servent plus à rien.. Ton père essaye de trouver une place depuis 27 ans, je dirais que par ta mort il acquière une place de père, pour la première fois, et que ça le détruit parce que c’est trop tard et qu’il le sait très bien.. mais je dirais qu’au moins, il essaye de prendre enfin cette place.. parce qu’il n’a plus rien à perdre désormais, que ta mère ne peut plus rien sinon le détruire encore, et elle réussira j’en doute pas, mais elle ne peut plus vous séparer. Pour la première fois il est autre chose qu’un porte-monnaie, même si ça m’est retombé dessus et que c’est moi qui paye une grosse partie de ton enterrement.
Aujourd’hui, il essaye de te connaitre, ta mère ne peut plus être cet obstacle qu’elle a toujours été entre vous, et.. bizarrement ça me fait du bien de voir ton père te découvrir enfin. Il ne connait rien de toi, ça fait mal, mais il fait des efforts à sa manière. Il était heureux de te savoir aprécié à ce point à ton travail, sur le plan professionnel comme amical.. fier je crois aussi.
Ta mère elle, ne veut rien savoir, rien entendre.. ça ne l’intéresse pas de te connaitre, elle veut garder pour elle ton image de bébé bien à elle et rien qu’à elle. Elle a détruit ton père, l’a empêché de te reconnaitre à la naissance.. je sais enfin pourquoi il ne l’a fait qu’à tes 2 ans et demi, légalement il ne pouvait pas le faire avant. Elle a tout fait pour l’empêcher de te voir, finalement n’a pas eu le choix parce que tu étais si malade enfant.. si tu savais tout ce que j’ai pu apprendre..
Le jour de ton enterrement, il parlait de ta naissance avec Kiki, comme il avait été ému de te voir, de te prendre.. comment elle était partie avec toi sans le lui dire, comment il s’est retrouvé à la maternité sans plus personne.. il t’aimait, tu ne l’as jamais su. Est-ce que ça aurait changé quelque chose pour toi ? J’ai toujours tout fait pour aplanir vos rapports, je regrette de n’avoir jamais osé poser les questions à ton père qui me perturbaient tant, ça t’aurait peut-être aidé à accepter certaines choses de ta vie, je ne sais pas. Trop de points sombres dans ton enfance, dans les rapports étranges de tes parents. Je commence seulement à comprendre ce qui s’est passé, à entrevoir.. j’ai des questions encore, mais.. mais j’ai les principales réponses, tout ce que TOI tu aurais dû savoir.. moi ça me sert à rien sinon à comprendre ce chemin.. Je me dis parfois que nous avions peu de chances d’y arriver, avec tous ces secrets familiaux de part et d’autres, ta mère dans nos pattes qui téléphonaient 5 ou 6 fois par jour..

J’ai peur pour ton père tu sais. Quant à ta mère.. elle n’a plus que sa haine, pour moi et pour ton père. Avec nous deux, elle a de quoi faire, rien qu’avec ça, elle tiendra longtemps. Mais ton père.. lui je sais pas.
J’appellerai dans la semaine, voir comment il va. Juste pour lui dire que je suis pas loin.. je ne peux pas l’apaiser, mais c’est pas sur ta mère qu’il pourra compter alors..

Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *