Si tu pouvais m’entendre

Je suis épuisée.
J’ai eu le travail, de suite, sans problème. J’aime bien cette femme, et c’est réciproque.
Je fais mes aller-retour régulièrement, un coup chez les Dame Blanche, un coup chez ses parents. Le train étant pénible, parce qu’immanquablement, je ne suis pas occupée, et je pense à toi.. et je pleure, dans le train, chaque fois, tournée vers la fenêtre et ce paysage qui défile.

Mon seul ennui, dans ce boulot que j’ai obtenu, c’est toi.
Encore toi, toujours toi.
C’est dur, 8h debout, quand il n’y a pas de clients, que je n’ai rien à faire, que mon esprit s’évade.
Difficile de pas penser à toi.
Encore plus quand en tournant la tête, je te vois.. jeune homme blond, grand, casquette sur la tête.. j’ai manqué tomber, mon coeur s’est emballé, mon coeur a souffert.

Je suis proche de l’épuisement.. je crois.

Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *