Si tu pouvais m’entendre

Fil

J’oscille.
Je voudrais te voir disparaitre de mes yeux, de ma vie, de mon coeur. Que tu ne sois plus nul part.
Je voudrais tout effacer, revenir en arrière, à ce dimanche où tu m’as oubliée, qu’on fasse comme si tu n’avais jamais quitté la vie et qu’on réintégre notre couple.

Le fil va casser..

Un peu larguée.. si peu.. en réalité.. ?
Tellement perdue quand je vois un film et pense à ce que tu aurais dit des abbérations glissées..
Tellement mal quand je me perds dans les yeux verts d’un gars que je ne croiserai jamais plus et que je n’ose photographier de peur de m’y blesser par la suite
Tellement perturbée quand dans tout ce que je fais, ce que je dis, ce que je vois, tu te glisses en superposition devant mes yeux
Tellement de souffrance quand je crois aller dans une ville vierge de nous, et que je me prends de plein fouet le parcours suicidaire que j’ai emprunté en me rendant à ton enterrement, et que je me fais une crise de panique dans le métro parce que trop de monde et rien de toi
Tellement mal de ne pas savoir être dans un endroit sans forcément faire une référence à toi

Tout ça me rend dingue.
Ca a fait 9 mois hier.
Un dimanche.
Vers 17h.
L’idée m’a percutée en plein cinéma.
Faut que j’arrête ça.

Arrête d’envahir ma tête, d’être là, de diriger mes pensées..
Mes sentiments sont toujours là, je fais les choses en fonction d’eux.. peur..
Besoin d’aide..

Le fil va casser..

J’ai pleuré dans le train, une habitude prise qui ne me lâche plus.
Parce que je me sens folle, après neuf mois, à te trouver toujours dans ma tête, omniprésent.
A me dire que si je dois encore perdre quelqu’un, je ne résisterai pas, et que c’est pour ça que je fais en sorte de ne rien accepter dans ma vie qui soit un Autre.

Faut que je répare le fil.. et que je trouve où poser mes pieds..

Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *