Vieux blog, archives

Stress d’enfant

Prince a mieux dormi cette nuit, parallèlement et très logiquement, nous aussi.
Peu de fièvre également, c’est un progrès. Mais il ne mange toujours pas ou à peine. Il tombe beaucoup, son équilibre est précaire, ses muscles s’épuisent de manquer du nécessaire.

Qu’on ne vienne plus me dire qu’être un bébé est le plus bel âge, je pourrais devenir très méchante. Venu d’un stress pour l’instant incompris (mal au ventre ? Faim ? Épuisement ? Mal aux dents ?) il s’est lacéré la gencive du bas avec une dent du haut, jusqu’à en saigner, le corps raidi de concentration et d’angoisse. Il m’a fallu une bonne dose d’imagination pour arriver à ce qu’il cesse et le faire se concentrer sur autre chose, qu’il arrête de pleurer une souffrance qu’il s’imposait.
Je ne sais pas si à un an, on peut se mutiler volontairement, ce qui est certain c’est qu’il n’a pas su le gérer seul et s’arrêter.

Être maman, c’est pleurer souvent à l’intérieur..

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement. (Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *