Ce matin, nous étions huit personnes motivées. Nous avons, avec trois enfants en bas âges (deux qui marchaient, une qui rampait), ramassé tout ce qui ne devait pas être sur les berges du fleuve.
Le nettoyage nous a pris une heure pour un espace donné, et une dizaine de sacs plein à craqués de mégots, papiers, chaussures, tissus, tuyaux, cartons, morceaux de verre, canettes, paquets de cigarettes, capsules, sacs et j’en passe.
Nous avons envahi la poubelle d’une résidence, de déchets en tout genre, dommage que nous n’ayons pas eu d’appareil photo.. toujours ça de moins qui ira.
Mais quel bien être, quand on a regardé ce qu’on avait fait.. toute cette verdure sans tâche ^^ On remet ça samedi, pour une autre portion.

L’histoire aura prouvé deux choses : l’humain est infecte avec la nature, et moi je ne fais pas assez de sport.

Like
%d blogueurs aiment cette page :