Je reviens de chez le dentiste.
Une heure quinze allongée, à attendre que ça passe. La détente et le paradis.

En fait de détente, je me suis bel et bien faite charcuter la gencive droite, à l’aide de deux anesthésies parce que la première ne m’avait rien fait. Comme trop souvent. Un carnage, tout ça. Un jour, j’aurai un dentier.
La bonne nouvelle, c’est que les migraines devraient cesser, la carie était en cause.

Je suis ressortie, le visage engourdi, courant sous la pluie pour récupérer en catastrophe mon fils, son papa devant lui courir dans l’autre sens pour ne pas être en retard à son travail.
Je me suis vaguement rendue compte que quelque chose me gênait dans la bouche, au niveau des dents. Etrange, mais comme je courais je n’avais pas trop le temps d’y penser.

Arriver en bas de chez moi avec la poussette et les deux marches à monter, ce qui me gênait dans la bouche à commencer à me mettre les nerfs en pelotte. Bien sûr quand je suis énervée, mon éponge de fils en profite pour faire monter la mayonnaise, donc je suis arrivée au bout de mes trois étages avec la franche envie d’appeler le dentiste pour l’engueuler d’avoir oublié quelque chose du côté de mes dents.

Quand j’ai regardé dans le miroir, la colère est tombée. La peur a pris la place.
Ce qui me gênait tant, c’était ma langue.
Qui avait doublé de volume.
Avec l’anesthésie, je me suis mordue sans rien sentir, donc j’ai de petites boursouflures en prime.

J’appelle le dentiste, pas pour l’engueuler mais pour comprendre le problème.
« ça peut arriver parfois, vous inquiétez pas. Vous pouvez respirer ? Oui ? Bon, si ça empire rappelez-moi ».

Je vais faire ça.. évident ! Dès fois les gens je te jure..
Si ça avait du empirer, j’allais aux urgences hein.

Après avoir encore gonflé, et la salive ne pouvant quasiment plus passer, ça a fini par se calmer. C’est encore gênant, et je sens que je vais avoir mal un moment là où je me suis mordue, mais ça a l’air de rentrer dans l’ordre et c’est le principal.

J’attends juste le prochain rendez-vous.
Rien de plus.
Ah !
J’en trépigne d’impatience.

chatderrierebarreau.jpg

Like

2 Comments:

  1. dieudeschats

    Bon je reprends mon pseudo puisque je vois que tu m’as de toute façon linkée… 😉
    C’est effrayant ton histoire de langue ! Euh tu es sûre que tu vas retourner chez le même dentiste la prochaine fois ?

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :