Depuis quelques temps, chaque fois que je dois prendre ma ventoline, un petit problème s’ensuit : je fais un malaise (sur plusieurs heures), le cœur s’accélère (sur plusieurs heures), je dois manger (sur.. plusieurs heures). C’est pas idéal, heureusement je ne dois la prendre qu’une à deux fois par an.

Je suis partie de chez Blanche, toujours fébrile, avec pour but la médiathèque puis ma maison. J’aurais pu, j’aurais dû, rentrer chez moi directement. Très lucide, j’ai repensé à toutes les fois où il restait bloqué sur une pensée, une phrase, un lieu où se rendre au risque de nous tuer. Toujours très lucide, j’en suis arrivée à la conclusion que j’étais capable d’aller déposer mes livres et de repartir, même si j’avais des papillons devant les yeux. Après tout ils n’étaient pas noirs. Juste gris. Gris pâle en fait. Ça donnait l’impression que j’avais un kaléidoscope devant les yeux,
c’était un peu étrange de regarder les gens à travers.
J’ai fait déplacer une femme pour que je puisse m’asseoir, dans le tramway, parce qu’elle prenait deux places ; ça l’a un peu agacé de devoir se bouger de quelques centimètres. Ça a du l’agacer encore plus que je me sois assise pour seulement un arrêt. Hah !

J’ai donc déposé mes livres, ce n’est pas un kaléidoscope cassé qui allait m’en empêcher, ni un souvenir de cendres.
J’ai dû attendre qu’une bibliothécaire veuille bien prendre mon livre récalcitrant qui voulait semble-t-il rester avec moi (je n’aurais pas eu la force de le garder davantage, j’ai essayé de le lui expliquer, et à la 4ème tentative il a accepté de me lâcher). Pire qu’un enfant, ce livre..

Je suis rentrée chez moi, toujours avec mon kaléidoscope, et mon fils endormi dans la poussette. Heureusement que son papa était là pour m’aider à le monter chez nous.. ma limite était là.

morceaudeverre.jpg

Like

7 Comments:

  1. Krinos

    RAD = Rien à Dire

    ça change du traditionnel … , non ?

  2. Krinos

    je ne suis pas au courant de cette conversation à propos de du blog et des commentaires, mais c’est pas grave.

  3. J’espère que tu te sens mieux… C’est curieux que la vento te fasse cet effet. J’en ai pris pendant des années, j’avais juste le coeur qui battait plus fort, mais c’était plutôt drôle et
    agréable.
    (Ensuite j’ai décidé à juste titre que j’entretenais plutôt mon asthme (faible) avec ma psychose et ma vento, je n’ai plus RIEN pris, jamais, et je n’en fais plus.)
    Pourquoi ne dois-tu en prendre qu’une à 2 fois l’an ?

    Ta photo est magnifique mais… qu’est-ce que c’est ?
    Du papier-bulle ?

    Amitiés
    Miyax

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :