Un jour, j’ai acheté un dragon. Immense, il tient un globe (luminaire) dans une griffe. Ce fut un coup de foudre, et le dernier cadeau d’anniversaire de l’homme qui partageait alors ma vie. J’ai toujours considéré ce dragon comme le gardien de mon appartement.

Quelques semaines/mois après, un ami m’a fait prendre conscience qu’un dragon dormait dans une grotte sombre, protégeant l’intimité de ce lieu où je vais quand j’ai besoin de me ressourcer. Son sommeil était trompeur, je me souviens encore de l’impression profonde qu’il m’a laissée, quand il nous a regardé de ses yeux pourtant clos.

J’ai réveillé le dragon, dans mon sommeil. A l’aide d’une pierre offerte par Blanche. Il est vert, et d’une puissante colère.

J’y ai vu au départ une métaphore de ma colère, pour la dompter.

Au vu de la puissance que je ressens, j’ai sans doute eu tort.

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *