Vieux blog, archives

Ca m’a traversé la tête une nuit

 

Le croque-mitaine regarde tous les soirs s’il n’a pas ma mère sous son lit.

 

 

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement. (Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)

3 commentaires