Le journée fut rude. Plus nerveusement que physiquement d’ailleurs, c’est dire. Je croise les doigts que pour qu’il n’y ai pas de répercussion, mais je sens déjà toutes les tensions douloureuses
dans mes doigts. Si j’arrivais à me souvenir de me détendre quand je suis tendue (oui elle est jolie celle-là), que de moments gagnés..

Je devrais pouvoir me remettre à la couture à partir de demain, même si la pause ne m’a pas donné le bien-être escompté ; en même temps, je ne vais pas rester à ne rien faire indéfiniment.
Parallèlement quand j’aurais besoin de me reposer, je ferai le site de photos. Et quand j’aurai besoin d’une pause de ce côté là, je m’occuperai de ce blog afin de le rendre un petit peu plus
attrayant que cet arbre dépressif.

Le tout si mon fils me laisse respirer.

 

J’ai bien failli oublier de téléphoner à ma belle-sœur pour son anniversaire, j’ai toujours rien compris à twitter, j’ai envie de voir personne, et je voudrais couper mes mains.

 

A tout prendre, j’aimerais me transformer en chat à volonté. Beaucoup moins de préoccupations !

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *