Je viens de découvrir un truc incroyable (oui je sais, il m’en a fallu du temps).

Mon tout premier fut celui-ci : la méchante. J’aime beaucoup les couleurs du blog, le style des photos elles-mêmes, l’écriture parfois rigolote.. J’ai été voir des liens, et de clics en clics je me suis perdue.

Un blog à la mode, c’est un blog de photos de soi, des pieds à la tête, couverte de ridicule vêtements de marques et chaussures trop laides assorties (ou non). Pour avoir un blog à la mode avec 300 commentaires minimum, il faut de l’égo mais surtout de l’égocentrisme et du narcissisme, beaucoup d’égo *toussote*. Pour d’autres, il est question d’ego mais aussi de travail, elles vivent de quelque chose qui leur plait, et actuellement ce n’est pas donné à tout le monde de s’épanouir dans ce domaine.

Plus on se regarde le nombril avec l’appareil photo, plus ça marche. Avec à l’appui, le nom des vêtements, le site où les acheter, et parfois les photos sont même prises directement dans le magasin.

A croire que les publicitaires ont bien fait leur travail et qu’ils sont désormais sur la route du chômage, pourquoi les payer quand l’univers bloguesque le fait le plus souvent gratuitement à une échelle internationale ? Il ne manque que l’odeur pour ajouter sa dose de parfum..

L’inconvénient par contre, c’est que contrairement à une publicité dans un magasine par exemple, sur un blog, on peut laisser des commentaires. Avec des « t’es trop belleeeee ! » Et si quelqu’un ose critiquer une veste, soit le commentaire est supprimé soit une polémique de dingue s’enclenche avec lynchage à l’appui. La mode, c’est la jungle, surtout quand l’anonymat s’en mêle.

Mais finalement ce qui me dépasse, c’est l’uniformité : quel que soit le blog, ce sont les mêmes poses, les mêmes styles, les mêmes vêtements, les mêmes couleurs, portés de la même façon, les mêmes blogs et les mêmes adresses de l’un à l’autre. Et je n’ai toujours pas compris comment fait un vêtement pour se démarquer partout en même temps. Ni comment il fait pour éviter ma penderie SYSTÉMATIQUEMENT. C’est même pas volontaire, mes yeux ne voient rien dans les boutiques. Mais alors, rien. Il y a peut-être un lien avec le fait que je ne fais pas les boutiques, mais rien n’est moins sûr, faudrait voir à ne pas faire de conclusions hâtives.

Il ne me reste plus qu’à récupérer mes muscles, et faire mes propres vêtements (quand j’aurai fini ceux que je dois faire pour les autres, je suis en retard !).

S’dommage je ne pourrai pas vous montrer sur moi, j’ai une obligation d’anonymat donc je vais pas pouvoir jouer aux mannequins 😉

J’suis déçue.. encore la faute à ma mère -_-

sacsoleil

5 Comments:

  1. J’ai le plus grand mal à croire ceci : « J’ajoute bien évidemment que j’ai fait cet article de ma propre initiative, et que je n’ai pas été rémunérée pour le faire, merci. » surtout en lisant plus
    loin qu’elle travaille pour une agence, en voyant une liste de « sponsors » de son blog et en trouvant la mention « régie publicitaire » avec un lien vers glammedia, spécialiste des relations entre
    marques et blogosphère…

  2. Mésange

    Merci de m’avoir fait vraiment rire 🙂 Ca se vend quelque part tout cet égo étalé sur la toile?

    Ou bien aurais-je dû écrire « j’tadoooore t’es trop drôôôôle » 😉

    plein de bisous

  3. ddc

    Me semblait bien que cette photo m’était connue… en fouillant tes archives (à la recherche de la forme du capuchon de ta cape) je suis retombée dessus 😉

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *