Je suis plongée dans les maths, ils me noient, j’étouffe. Je calcule, recalcule, reprends d’autres données, j’efface, je reprends. Le RSA ? Si en couple on reçoit bien moins. Je recalcule.

Le RSA parlons-en.. étonnée de n’avoir toujours aucune nouvelle j’en parle à mon mari. Il n’a rien envoyé. Rien. Je croyais que c’était fait depuis des semaines, il ne s’en est pas occupé. A quoi bon me dit-il, il est toujours aux assedics.. ô rage contenue si vous saviez..

Le retour de mes douleurs, sans doute. Oui, sans doute. Les maths que j’abhore n’y sont pour rien, les papiers en suspens non plus, le stress encore moins (quel stress ?). J’ai juste envie de hurler jusqu’à perdre mon souffle. Histoire de m’apaiser un peu.

Je suis furieuse mais je prends sur moi. Impression de tout devoir mettre en branle, de pousser à une roue qui en fait est carrée mais s’en cache.

Deuxième refus de prêt plus tard, j’ai compris et je recalcule. Je fais comme si on allait avoir tous les deux le RSA, sans savoir si. Je fais comme si demander de l’argent était normal. Je fais comme si tout allait bien. On a besoin plus que de la moitié, on dirait des sables mouvants.

Pire, techniquement on a l’argent sur le compte moins 800 euros. On pourrait presque se lancer sans prêt, mais je ne peux pas. Je suis déjà mangée de l’intérieur à l’idée de devoir faire un prêt, alors sauter sans filet je ne peux pas. Demander aux parents non plus, tellement peur que ça leur manque.. mais pas seulement.

Plus d’une fois, l’idée m’aura traversée que si je n’étais pas brouillée avec ma famille j’obtenais tout : le beurre, l’argent du beurre, la crémière et ses remarques acerbes. Mais on pouvait faire bouger notre vie.

J’ai des mails en retard mais je vais vous répondre, j’en ai déjà écrit 5 ce matin, j’ai mal aux mains.. et les maths, ça me stresse.

La journée n’est pas finie, après tout.. Mon mari est reparti à la banque, nous avons eu confirmation que nous n’aurons pas à payer sa formation (dans les 3800 euros), demain il va voir deux entreprises pour tenter d’avoir ce stage.. Courses infinies.. Est-ce que tout ça est une bonne idée ?

Et mon gnome a étalé sa couche (je vous fais pas de dessin), le canapé a été épargné par hasard, la journée n’est vraiment pas finie en effet.

lepoidsdumonde.jpg

7 Comments:

  1. arrona

    voui il y a des jours comme ça …Dailleurs j’ai demandé à Feul de nous servir une petite coupe de cidre ce soir …

  2. tu nous as habitués à lire de la poèsie et non math (800 € royal !!!!!!) finalement il est préférable d être matheux on gagne + hihihi je tente d’être légère mais la situation ne s’y prête pas
    mille excuses bizous à bientôt (si tu veux de l’aide? n’hésite pas

  3. arrona

    mais euh !!!!!!!!! arrêtez avec les comptables, surtout pour ceux qui sont à la maison et ont le temps de lire vos messages lol

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *