Il suffit d'un mot

Petit à petit, on saute

Les choses bougent.. mon mari a peut-être décroché un stage, ils se rencontrent demain. La dernière crainte qu’il reste, c’est que la convention de stage soit refusée par l’organisme, car il s’y prend très tard : il faut deux semaines pour l’obtenir et il restera un mois pour caser les 140 heures.

Là il est parti voir une banque, demain on apporte les papiers à la notre et ensuite.. on croise les doigts pour que rien ne cafouille, car si la rencontre est concluante il dépose sa démission à son travail. Vu comme le temps presse, on ne peut même pas attendre de savoir si la réponse sera positive pour le prêt, c’est un peu glauque. Merci à nos amis qui nous permettent de sauter sans
le filet bancaire.. en espérant tout de même ne pas leur demander.

Et puis hier, j’ai eu envie de faire un bébé. J’ai du coup donné envie à mon mari. On va réfreiner, le temps de savoir où on va, ainsi que où/comment on va déménager, d’autant qu’il vaut mieux que je sois opérationnelle pour faire des cartons.

Ma seule angoisse, c’est mon état physique.. Soit ça se dégrade de toute façon avec les années et il vaut mieux ne pas trop attendre, soit c’est pas raisonnable parce que justement, ça se dégrade.

Je me souviens de mon épuisement, des contractions durant les 4 derniers mois (et je comprends à quel point maintenant tout est lié) et je n’avais pas d’enfant encore à la maison, à ce moment là..

Comment ferai-je ?

Je ne sais pas..

feuilledecote.jpg

Vieille, très vieille photo qui trainait

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *