Vieux blog, archives

Entre stress et réjouissance

La journée fut difficile, nauséeuse, larvesque. J’ai les idées bien sombres, et j’en suis arrivée à la conclusion scientifique et prouvée que la dépression est intimement liée à la colonne vertébrale. Evidence.

Le petit est fiévreux et tousse gras, l’ambiance de la journée fut en conséquence. Et ses couches commencent à m’inquiéter. Mais qu’est-ce qui traine ces temps-ci, dans l’air ?

Mais finalement.. finalement.. elle se termine bien cette journée, sur d’autres plans :

¤ Mon mari a obtenu son stage d’ambulancier. Réjouissance

¤ Demain il démissionne de son travail. Stress

¤ La banque qui devait nous rappeler jeudi, l’a fait aujourd’hui : on a le prêt !! Réjouissance

Tout va pour le mieux donc. A se demander pourquoi mon moral lui, s’est fait la malle.

baton.jpg

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement. (Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)

2 commentaires

  • arron

    moi je dirais qu c’est normal !

    Tu as accumulé du stress alors même si là vous vez des bonnes nouvelles faut se laisser le temps. Pis la santé ça bouffe, et quand les enfants ne sont pas bien : y’a pas on est pas bien non plus.

    Qu’est ce qui t’inquiètes avec ses couches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *