Spirale de pappus

 

 

 

On change. Souvent. Sur tout.

J’étais contre la morphine ? Je ne le suis plus.  N’importe quoi pour ne plus avoir mal, n’importe quoi. Cela me grignote de l’intérieur, et pas seulement mon corps.

Aujourd’hui peut-être, un médicament. Si le médecin accepte, sans me voir dans son cabinet. N’importe quoi pour tenir jusqu’en mars, rv de l’hôpital.

 

J’ai pris une décision, concernant ce second bébé. Tant que je n’ai rien pour me soulager, pas d’enfant. Je sais bien qu’ensuite durant la grossesse et l’allaitement je devrai arrêter, mais ça
veut dire qu’ensuite j’ai l’espoir d’une vie plus saine avec deux enfants. En suspens, donc. Parce que ça se dégrade.

 

Je perds petit à petit ma vie.

Il me coupe la viande. J’ai du mal à porter ma fourchette, alors parfois j’attends de pouvoir. Je me lave les cheveux quand je peux. Je ne lis plus, les livres sont trop lourds. Je ne sors plus,
j’ai 3 étages et une sciatique. Je n’écris plus, ne bouge pas, ça fait mal. Je ne tiens plus la souris dans ma main, la position.. fait mal. Je me connecte à mon jeu sans vraiment jouer, ça
demande trop de concentration, trop de gestes. Je couds dès que je peux, que j’ai un creux, qu’il y a un mieux. Je garde le moral, chaotiquement, si j’ai pas mal.

 

Mon ordinateur, à mon image, se dégrade petit à petit, il a 4 ans et a des rhumatismes. J’ai finalement trouvé la panne d’hier matin, sans avoir à envoyer mon mari porter la bête : une ram était
morte. Je n’ai plus qu’1 Go, ça tourne pas vite. Il souffre pour m’afficher l’explorateur, ça donne une idée de sa santé. Mais il vit toujours et on n’a rien dépensé.

Alors tout va bien.

 

pappus.jpg

Like

6 commentaires sur “6”

  1. Quel beau titre pour une réalité qui l’est beaucoup moins !

    L’expression de tes souffrances déposées sur ton blog me touche beaucoup. J’espère que tes médecins vont vite trouver des solutions qui te permettront de commencer à parcourir progressivement la
    spirale dans l’autre sens.

    En ce qui concerne ton ordi, il n’a pas mal, lui, mais je fais des voeux pour qu’il tienne assez pour que, au moins, tu ne sois pas encore plus coupé du monde.

    Prends bien soin de toi.

    @micalement, Eve

  2. J’espère que cette aggravation n’est pas due à la vitamine D

    J’espère que tu pourras mettre une étiquette sûr et certaine là-dessus, parce que ça fait tout de même du bien de pouvoir nommer ce qui nous accable…

    J’espère que, même sans forcément comprendre le comment ni le pourquoi, la spirale s’inversera et te fera remonter à la surface !

    Ca me fait penser à une connaissance qui avait un syndrome de fatigue chronique. Elle a vu des tas de spécialistes, sans amélioration. Elle ne pouvait plus lacer ses chaussures, se brosser les
    dents, porter un verre à sa bouche… et puis un jour une « bête » généraliste de campagne a pensé que ça pouvait être causé par une allergie alimentaire croisée.

    D’un commun accord elle a quasi tout supprimé de son alimentation. Et au fur et à mesure, rajouté l’un ou l’autre élément, progressivement. Elle a retrouvé des forces et, même si le
    rétablissement a été lent, elle mène aujourd’hui une vie « normale », en évitant les aliments identifiés comme néfastes pour elle (je ne sais pas le détail mais il y avait entre autres le gluten).

    J’espère un happy end de ce genre pour toi !

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *