J’ai vu mon fils grandir jusqu’aux étoiles qu’il avait dans les yeux, quand il est rentré hier de sa promenade avec Eglantine.

Il n’était pas sorti depuis 4 jours, et elle lui a proposé d’y remédier. Heureux, il s’est laissé habiller en moins d’une minute et puis arrivé à la porte, il n’a plus voulu, inquiet sans doute que cette jeune femme pas vue depuis un certain temps, l’emmène quelque part. Alors nous sommes allés nous asseoir, j’ai commencé à le déshabiller, accroché à moi. Et puis les mots magiques : elle lui a expliqué où elle comptait aller, qu’il y avait une statue avec un cheval. Il m’a sauté des bras, il lui a donné la main, m’a fait un bisou sur la joue et ils sont partis, comme ça.

Sur le retour, il lui a dit qu’il voulait une fleur. Tous les quatre pas, il lui a demandé où était le monsieur pour la fleur. Ils sont rentrés chez un fleuriste, et là il a expliqué au monsieur, très sérieusement, qu’il voulait une fleur. Pour ma maman. Une fleur rouge. Et sans épines. Je veux celle là. Merci.

Deux ans et bientôt neuf mois : il sait déjà exploiter les autres et me choisir des fleurs avec précision.

Il est rentré avec des étoiles dans les yeux. Et dans mon cœur. 


margueriterouge.jpg

Like

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :