Lentement mais sûrement, nous affrontons cette grippe intestinale. Par miracle, Gnome reste hydraté correctement, il n’a ni lèvres gerçées ni cernes noirs sous les yeux. Comme il est censé boire du soluté de réhydratation (qu’ils n’ont pas pensé à rendre buvable pour les enfants), je triche. Au lieu de mettre la poudre (qui se dissout, soi dit en passant, au bout de 30 minutes) dans 200ml blablabla qu’il ne boira jamais, j’en mets un peu dans le bib qu’il arrive à boire (de lait.. mais je fais ce que je peux ; au moins ça, il l’avale) ou dans l’eau qu’il me réclame.
Visiblement, je dose bien, il fait pas de grimace.

La fièvre est finalement plus ou moins tombée, pas encore tout à fait ça.

Je fais trois machines par jour, je mange quand j’ai le temps, la maison a été javellisée.

Il continue de vomir, de dormir, de remplir des couches tellement liquides que je dois les enlever dans la baignoire. Pour pas en mettre partout. Comme la première fois. J’apprends.

Je suis.. au bout de moi.

3 Comments:

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *