D’habitude, j’arrondis les angles. Je prends sur moi, quitte à me mordre l’intérieur des joues.

Je déteste me disputer, je déteste dire certaines vérités aux gens sous prétexte que eux, le font. Mais parfois, je dois bien reconnaitre, ça fait du bien.

 

Je me suis engueulée avec une personne volontairement, suite à un jeu de pouvoir. Ce n’était pas le premier, mais je l’ai régulièrement remis à sa place, gentiment.

J’ai abandonné la gentillesse, j’ai repris ses mots, et je l’ai viré de mon espace vital.

 

Ce à quoi je ne m’attendais pas, c’est à ce soulagement.. !

 

Tranquilité

2 Comments:

  1.  En fait, ce bel exercice vous a soulagée d’être parvenue à vaincre votre propre nature et non la personne à laquelle s’adressaient vos paroles.

    Son véritable adversaire c’est soi-même.

    Photo exceptionnelle à l’appui. Merci. Joëlle

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *