Je reprends, lentement, le contrôle de mes émotions, de mes journées, de l’essentiel. Je crois que mes hormones, depuis un mois, s’amusaient beaucoup.

Cette séance photo de vendredi m’a beaucoup apaisée. Un sentiment de verdure, de détente, d’amitié,.. d’avoir été là où je devais, simplement.

 

On ne le dit jamais assez, il y a des nymphes partout

Like

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :