Les mains hurlent, et lentement je perds la conscience de ma créativité.

Apprendre à baisser les bras.

Je m’efface, ne laissant place qu’à Elle.

 

Cela aussi fait mal.

 

A la racine des secrets

Like

2 Comments:

  1. Mésange

    Mais non! Il n’y a aucune honte à avoir! De mon côté aussi j’ai été bien trop silencieuse ces temps-ci. J’étais contente d’avoir quelques unes de tes nouvelles par Blanche. On ratrappera tout
    cela par mail, ou peut-être lors d’un week-end du côté de chez vous si les blllets de train veulent bien être un peu plus accessibles avant l’été et l’encombrement des vacances scolaires…je te
    tiens informée, en attendant prend soin de toi, je t’embrasse fort ainsi que ta petite famille.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :