Vieux blog, archives

Ou comment traumatiser son fils

Le Chat s’est rasé le bouc (à mon grand dam).
Notre gnome a pris son visage entre ses mains, et lui a demandé (deux fois) :
_ T’es papa ?

 

L'attente

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement. (Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)

Un commentaire

Répondre à ddc Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *