Vieux blog, archives

En boule dans un coin

J’agonise tranquillement. Les repas sont devenus fortement chaotiques ; je ne peux manger avant midi et tout ensuite, est sujet à caution avec une simplicité enfantine : passera, passera pas. Pas
compliqué, vraiment.

Pendant ce temps, mon corps fait sa vie, grossit, je ne rentre plus que dans des robes amples et un seul pantalon qui avant était un peu large. Même ma poitrine a doublé, elle me gêne au niveau
des bras c’est particulièrement peu agréable.
Je ne dors pas, soit que les nausées continuelles m’en empêchent soit que mon sommeil est si léger qu’à peine je me retourne je me réveille moi-même.
Je sens des odeurs que d’autres ne perçoivent pas. Particulièrement dans mon placard -_- .

 

J’ai perdu 1kg, tout est normal.

 

Un de ces quatre, il faudrait que j’aille faire un test j’imagine..

 

 

Exploration de l'inconnu

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement. (Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)

8 commentaires

Répondre à arrona Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *