Il suffit d'un mot

Une rentrée.. pas prévue

Nous n’avions envisagé que l’école à la maison, et de très très loin nous regardions vaguement, l’année dernière, à inscrire notre fils au cas où. Cette année on a oublié, et la cousine du Gnome
va faire sa rentrée en maternelle. Et comme les deux enfants se voient tous les jours ou presque, on a pensé à soit ne plus voir la demoiselle soit inscrire notre fils en urgence à l’école pour
ne pas soudain être débordés par un « moi aussi je veux aller à l’école » qui ne manquera pas.

 

Donc.

La mairie a accepté exceptionnellement de faire l’inscription le matin, alors que ce n’est ouvert que l’après-midi (mais mon mari est en stage à ces moments là et moi.. je peux
difficilement sortir). Ca aurait techniquement dû être fait en mars !

Rendez-vous est pris avec l’école ce jeudi. La voix du directeur est tranquilisante.

Papiers en main, je réalise que je suis incapable de relire l’écriture du pédiatre, je n’ai aucune idée si ses vaccins sont à jour (mais à priori oui..). Je vais devoir laisser
se débrouiller le directeur de l’école avec le carnet de santé, en croisant les doigts.

Nous ne sommes pas prêts. Gnome ne veut pas y aller, mais accepte le RV de jeudi.

Nous n’avons même pas de cartable. J’ai 6 jours pour en coudre un.. je ne panique pas du tout.

Je n’ai aucune idée de comment je vais pouvoir, deux fois par jour, descendre puis remonter mes escaliers pour l’accompagner à l’école.

 

humph..

 

pas prête pas prête pas prête

 


Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *