Rentrée.. à reculons

Nous avions rendez-vous ce matin, avec le directeur de l’école maternelle. La rencontre s’est bien passée, sans être extraordinaire pour autant. Il fait également cours en moyenne section, ce qui
ne nous concerne pas cette année. Nous avons par contre, par un heureux hasard, fait la connaissance de sa maitresse, et eu la chance qu’elle l’emmène avec elle dans sa classe.
Il a pu jouer un petit peu, tout seul bien sûr, parler avec elle.

 

Je ne suis pas emballée. Pire, je vais lui confier mon enfant avec d’énormes craintes. En 15 minutes elle lui a déjà dit 3 fois « tu as toujours raison toi », elle est sévère (le ton employé est
atroce) et m’a l’air d’avoir besoin de briser pour se faire obéir. Elle l’a repris sur le mot chenille, lui disant « un coup tu le prononces bien un coup pas (« senille »), ça ne va pas c’est
chhhhheee ». Je la trouve.. désagréable.

Jamais je n’aurai autant regretté ne pas pouvoir lui payer Montessori.

 

Je suis effrayée, et je ne sais pas comment ne pas le transmettre à mon fils..

Soit ça se passera mal et on le retirera, soit ça se passera bien pour lui et il va se faire formater ce qui me rend malade.

 

Ajoutons une angoisse supplémentaire : l’école, c’est aussi l’après-midi. On peut l’amener après la sieste des petits, soit à 15h, mais il devra y aller dans tous les cas et je trouve que cela
fait beaucoup. Mais le problème que je vais rencontrer est purement physique : comment vais-je pouvoir monter et descendre autant de fois mes escaliers.. ?

 

Like

4 commentaires sur “4”

  1. la vache ils sont rigides dans cette école !

    Kelyan l’année dernière en PS n’y allait que le matin, il rentrait le midi avec moi et c’étaot fini … ça implique aussi que quoi qu’il arrive la sieste finit à 15h …Alors que je reveillais le
    mien à 16h pour aller chercher sa grande soeur.

    Par contre cette année dure pour ma marmotte : officiellement plus de sieste pour les moyens. J’ai déja expliqué en juin que ça serait mieux qu’il soit avec des moyens /petits pour pouvoir faire
    la sieste avec eux mais le dortoir n’étant pas extensible ça dependra du nombres de PS.

  2. Lutine qui rentre dans une autre école, si je ne me trompe, n’a que le matin elle aussi.. Je pensais que c’était pareil pour toutes les écoles.

    Nous avons le droit à 15 jours 3 semaines max d’adaptation pour le gnome, si on les prévient à chaque fois qu’il ne vient pas l’aprem. Geste « sympa ».

     

    Au final nous ressentons particulièrement le côté bourgeois de cette école (maternelle et primaire, car elles sont mitoyennes), mais surtout élitiste. Je le savais pour avoir accompagné la
    demoiselle que je gardais, mon mari le savait pour y avoir travaillé.. mais ç’en est encore une autre de s’y confronter. Il n’y a là-bas que des « gosses de riches », la réputation de l’école est
    excellente (mais les enfants eux ont la réputation d’être « cons » (véridique) ).

    Cerise sur le gâteau : une fois par mois, nous devons fournir le goûter de toute la classe. Comme si nous avions les moyens d’une telle chose..

  3. je trouve ça complètement discriminatoire !
    J’imagineq eu tu as pensé à demander une dérogation pour qu’il aillle avec sa cousine …tu aurais pu l’obtenir pour raisons de santé …mais ça veut dire encore plus de logisique …
    Pour ce gouter « mensuel » je te conseille le fait maison qui revient bien moins cher.

  4. Même si on le voulait, nous ne pourrions pas, les dérogations se demandant avant la fin mars, désormais c’est trop tard. Et puis il nous faut 30 minutes pour aller jusque chez sa cousine, plus 15
    minutes pour aller à son école (qui est plus loin).. Soit 45 minutes, ce qui m’obligerait à le laisser à la cantine (je refuse là aussi).. bref, pas possible à envisager.

    Pour le gouter le problème c’est que parfois, je ne peux même pas rester debout ou me servir de mes mains.. c’est un casse-tête épouvantable. Et je t’avouerai que je ne compte pas me plier à
    cette exigence même si je ne vois pas comment éviter que cela retombe sur mon fils.

    Enfin.. nous verrons bien demain déjà, comment ça va se passer..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *