Il suffit d'un mot

Refuge aux perdus

Titre : André Monnier

 
 


 

La vie ici, est des plus douce. Le soleil depuis hier est enfin présent avec de chaudes caresses, cela change de la neige, la grêle.. ou surtout la pluie et les orages.
La solitude liée à la nature soigne mon âme, et je m’apaise avec le temps. Je ne regrette pas le choix que nous avons fait, même si je sens qu’il faudra trouver une solution pour mon sauvageon de Prince.

A Prince également, être ici fait un bien fou. Lui si frêle, si mince, si blanc voire maladif, a eu de belles joues rouges environ 5 jours après être arrivés dans la maison. L’air de la montagne lui réussit bien mieux que celui pollué de la ville, rien d’étonnant mais c’est beau de le voir en si parfaite santé. Il ne reste que ses oreilles, dont l’une est pleinement revenue et l’autre pas du tout. Il n’entend rien de la gauche. L’ORL nous a dit d’attendre juin, qu’il était optimiste, que dans 98% des cas l’oreille revient quand l’une s’est bien soignée. Je n’ai pas la sensation que cela s’arrange, nous sommes déjà en mai. Il faut dire que le temps ne doit pas beaucoup aider.. on verra avec le retour du soleil.

Hibou.. grandit. Trop vite. Il a deux mois et demi, certains vêtements de 6 mois sont trop petits, déjà. Il cherche à s’asseoir, s’énerve de ne pas y arriver seul, n’est calme que si nous le mettons assis, que ce soit dans le bain, sur nos genoux ou dans son youpala. Parce que oui, il tient dans son youpala. Il en attrape même les jeux, est fasciné par ce machin qui roule. Il veut tout voir, tout faire, ne pas attendre. Il parle sans cesse, nous avons des milliers de sourire et tout particulièrement Prince. Ces deux là ont déjà une grande complicité, c’est touchant.

Je l’écoute, pleurer son amour. Mais ne la lis plus sur son blog. Trop d’échos douloureux dans sa souffrance que je préfère éloigner de moi, pour ne pas sombrer.

Je m’inquiète pour mon papillon. Si tu ne reviens pas rapidement, quelques heures tu vois, je vais appeler.. tu auras le choix de ne pas décrocher. Promis.

Je me suis demandé si les personnes que j’aime et qui vont mal avaient vraiment besoin de moi. Si ce n’était pas plutôt moi qui avait besoin d’être en contact avec eux. Ne pas les perdre.
Présomption d’égoïsme.

Les animaux viennent à moi ou je viens à eux.. et à part le chat, ils sont tous venus pour mourir.
J’ai eu un grand sentiment d’injustice et de solitude, quand la LPO, association de protection des oiseaux, nous a répondu qu’ils refusaient de s’occuper de l’oiseau (merle des roches) à qui il manquait une aile. Parce qu’ils ne pourraient pas ensuite le relâcher dans la nature. Que s’ils le récupéraient, ce serait pour le tuer, pas pour le soigner. Un animal n’a donc le droit de vivre que s’il est indépendant.. étrangement, ça me rappelle les humains.
Pas de quoi être fier.
L’oiseau en question s’est échappé (sic) dans ma maison. Y est certainement mort, de déshydratation avant même de sa blessure.

Je soupçonne la chatte qui vient nous voir, d’attendre des petits. Ou de les avoir déjà mis au monde, mais vu le temps qu’elle passe avec nous j’en doute. Cela met LeChat au désespoir, il ne veut pas de chat (uh uh ^^) chez nous. Les poils en fait, surtout. Je comprends, je ne veux pas non plus.
Mais le jour où je saurai dire non à un chat n’est pas encore arrivé.
 

8 Comments:

  1. Mésange

    Juste des bisous en passant…une sérénité et un équilibre nouveau se dégagent de tes mots, ça donne le sourire! à bientôt

  2. ddc

    Je comprends que ça t’ait choquée, mais après avoir été bénévole pas mal d’années dans un centre de revalidation, je comprends aussi leur réaction…

    1. Saurais-tu m’expliquer ? Je ne peux admettre ce manque, ce geste qui n’y est pas.. Nous l’aurions gardé, je comprends bien qu’ils n’ont pas forcément la structure..

  3. ddc

    Je vais essayer. Au départ je réagissais comme toi, maintenant ma réaction est plus mesurée/mitigée, je comprends leur position même si ça me fend toujours le cœur quand ça se produit…

    Il y a plusieurs choses qui rentrent en ligne de compte. Déjà, le but de ces associations est d’aider la faune sauvage et c’est donc une action de masse, le but est « collectif » (soutenir la survie d’une espèce, et non sauver un individu précis).

    Ensuite ton oiseau uni-aile n’entre plus vraiment dans la catégorie « revalidation faune sauvage » du fait de son handicap le rendant impropre à vivre dans son milieu d’origine. Et la détention d’un animal sauvage chez un particulier est illégale (sauf autorisation spéciale de l’autorité) donc ils ne *peuvent* pas accepter que tu le gardes pour t’en occuper, ils sont légalement obligés de refuser ! Sinon, si quelqu’un dénonce cela (et il y a toujours des mauvais coucheurs !), ils prennent tout simplement le risque de devoir mettre la clé sous le paillasson…

    Prendre du temps, de la place, de l’énergie, des moyens, pour sauver un animal de toute façon incapable de survivre par ses propres moyens, est quelque part un non-sens : ces moyens, ce temps, cette place, etc. sont malheureusement fortement limités et doivent donc servir en priorité à ceux qui ont une chance d’être relâchables. Ton merle uni-aile aurait pris la place, le temps, les moyens, etc. d’un autre oiseau 🙁

    Ces associations ne peuvent pas sauver le monde, elles essaient juste de sauver les meubles en faisant au mieux avec le peu dont elles disposent et elles sont de ce fait obligées d’établir ce genre de priorités, d’autant plus que les allocations de subsides publics sont généralement assortis de conditions (contraignantes) allant dans le même sens.

    1. Oui j’ai su que c’est interdit, c’était dit partout lorsque j’ai cherché de l’aide pour l’oiseau et cela m’a rendue bien triste (et en colère) même si je comprends parfaitement le problème. Je n’en ai tenu aucun compte pour les deux oiseaux qui ont atterri chez moi le temps d’y mourir.. et je continuerai. Sincèrement je préfère accompagner les animaux jusqu’au bout, qu’ils survivent ou non et ma foi.. tant pis pour la légalité. Un peu d’humanité que diable.

      Merci en tout cas pour tes explications. Ça ne rend pas la chose plus digeste, juste plus compréhensible.. je ne voudrais pas être à leur place.

  4. ddc

    Je suis entièrement d’accord avec toi, si aucun centre de revalidation ne voulait d’un animal sauvage qu’on aurait recueilli, on essayerait de le soigner par nous-mêmes aussi. C’est une évidence.

    Le but de cette loi est d’éviter les dérives, genre :
    – on trouve un renardeau (ou un écureuil ou un faon ou une hirondelle ou un hérisson ou autre), oh il est trop mignon et hop on l’adopte à la maison ! (ça arrive plus souvent que tu ne crois)
    – les gens qui soignent par eux-même un animal blessé sans avoir les connaissances de base nécessaires pour lui donner une chance de survivre (donner du lait, ne pas voir des blessures, ne pas nourrir à la bonne fréquence, etc.)
    – éviter l’imprégnation d’animaux sauvages par l’homme (un jeune animal dont une personne ou toute une famille s’occupe en permanence, le caresse, etc. a peu de chances de pouvoir être relâché dans la nature)

    1. Oui je comprends bien.. et je suis même d’accord avec tout ça. Et je sais bien que cela n’a pas de sens, d’un point de vue global et survie de l’espèce, de sauver un animal qui ne peut pas retourner à la vie sauvage. Mais pour autant comme je te disais (je me répète ? oups ^^ »), si personne n’en veut, je vais continuer à recueillir et soigner, ou simplement accompagner dans la mort (comme pour le premier oiseau qu’on a eu, qui c’est à priori pris notre vitre de plein fouet).

      Nous apprenons à Prince, le respect de la nature, des animaux. Mais aussi la compassion. C’est un tout, pour moi 🙂

      Ce qui est regrettable à mon sens, c’est qu’il manque dans nos écoles l’apprentissage de ce genre de choses : soigner un animal blesser par exemple.. Il m’a fallu me documenter (en urgence) sur le net pour, à défaut de soigner, ne pas aggraver l’état de l’oiseau en question. Repérer son espèce n’a pas été chose simple non plus, car selon ce n’est pas le même régime alimentaire.. Que je voudrais être omnisciente !
      Mais au fur et à mesure, je vais me documenter 🙂

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *