Fait main, écologie

Des souris et des hommes

Titre : John Steinbeck

 

Une grande passion de mon fils en ce moment, ce sont les origamis. Tout particulièrement les compliqués infaisables ^^ J’ai arrêté de me mettre en échec, je ne me lance plus dans de grands projets où je ne comprends rien (genre un papillon de 30 minutes de vidéo.. j’ai stoppé à 14 minutes, il ressemble à un papillon aux yeux de Prince, c’est finalement le principal ^^).

Réalisable, donc.
Mais surtout, faisable par mon petit de 4 ans et demi, ET qui trouve grâce à ses yeux ! Eh oui, parce que la tête de chat c’est bien gentil mais y’a pas le corps. Donc, il refuse. Donc, j’ai trouvé une souris ^^ Toute mignonne la souris 🙂

Pliage

Ma souricette, de 2 cm :

petitesouris

Voici pour ceux qui voudraient le refaire, la manière de procéder. Comme vous pourrez le constater, c’est d’une grande facilité pour les enfants (oui bon.. pour les parents aussi).
Ils disent de prendre un cure-pipe, mais il y a plusieurs choses possible. Avec des chutes de tissu, un bout de panne de velours (pas épais, il s’enroule sur lui-même ce qui donne un aspect parfait pour la queue), et sinon j’ai pratiqué une petite incision sous le ventre et hop (on la rentre à l’intérieur pour la faire ressortir vers le haut) la tige de papier fait la queue 😉 :

sourisorigami

J’ai trouvé sinon une petite vidéo d’une souris qui lui ressemble, mais un tout petit peu plus compliquée (donc faite pour un enfant un peu plus grand) !

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement. (Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)

13 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *