L’arbre qui ne tenait pas ses promesses

Titre : Emmanuel Parmentier, Alain Mathiot
 
A première vue, c’était un arbre comme les autres. Peut-être un peu plus grand, peut-être un peu plus gros, parce que c’était un très vieil arbre, mais comme ça, à première vue, c’était un arbre comme tous les autres arbres. Un arbre comme il y en a dans toutes les forêts, un arbre comme il en existait des millions sur notre si belle planète.
(..)
si le vieil arbre avait régulièrement de la visite, ce n’était pas vraiment pour lui que l’on se déplaçait. Les gens venaient uniquement pour lui exposer leurs désirs, pas pour prendre de ses nouvelles.

 
Cette après-midi nous avons pu sortir, malgré le froid, le vent et mon ti doigt. Nous n’avons pu nous rendre au parc, si loin, mais nous avons, par hasard, découvert une rue puis une autre rue, et encore une autre.. Quand on s’est regardées elle et moi, elle m’a appelée, m’a demandée de venir, de traverser la rue.. Alors j’ai proposé à Prince de ne pas rentrer tout de suite malgré le froid et nous avons découvert le calme et la campagne en pleine ville, à 3 minutes de ma maison.
Par un caprice incroyable, la deuxième rue n’avait pas de numéros.
Elle avait des lettres.
 

maisonlettre

A la lettre N, nous avons fait demi-tour, le froid ayant gagné. Mais nous avons pas après pas, été impressionnés par cette rue tellement, tellement calme.. un autre monde s’est ouvert à nous, un monde qui doit être d’une splendeur impressionnante au printemps et que j’ai hâte de re-découvrir.
Une petite place, ou plus précisément un arbre tenant lieu de place à lui seul, trônait avec de belles décorations de noël, s’illuminant la nuit :
 
arbrenoel

Et puis cet arbre, mon amour pour cet arbre, un élan pour cet arbre, en bord d’une immense propriété non clôturée, comme presque toutes celles qui sont là-bas :
 
arbreseul

Je rêve d’habiter là.
J’ai ce rêve fou d’habiter un jour non pas en ces lieux précis, mais un lieu similaire, merveilleux, magique, dans un calme entouré d’arbres (ou dans les arbres entourés de silence.. à voir).

Like

4 commentaires sur “4”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *