Il suffit d'un mot

Une seconde avant noël

Titre : Romain Sardou
 
Un jour, Harold posa une question d’enfant, c’est-à-dire moitié mieux qu’une question de philosophe

 

Slow Moves by Jose Gonzalez on Grooveshark

 
C‘est en pleine forêt que j’ai eu l’illumination de ce que serait notre arbre de noël.
De sapin, il n’a pas été question, jamais. Il parait qu’ici, c’est 50 euros minimum, et je me suis demandée, vraiment, à quel moment les gens allaient se réveiller.

Nous avons ramassé de belles et grandes branches, dénudées, simples, fragiles.
Je les ai plantées dans notre buche trouée, droites, fières, fragiles.

Et nous y avons mis de toutes petites boules, des petits paquets cadeaux de déco (faits avec Prince l’année dernière), et du coton pour faire la neige (gardé de l’année précédente également).

Je suis en paix.
Un peu.
Bon. Pas trop. Mais ce qu’il faut.

noel2012

4 Comments:

    1. Merci 🙂 On a rajouté une guirlande lumineuse aujourd’hui, c’est tout doux 🙂

      C’est chouette que tu retrouves l’envie de décorer 🙂

      (bien reçu ton mail, pas eu le temps ^^’)

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *