Cette aveuglante absence de lumière

Titre : Tahar Ben Jelloun
 
C’est dans les épreuves pénibles que la plus plate des banalités devient exceptionnelle, la chose du monde la plus désirée.

 
Je l’ai attendue avec une impatience frôlant le cri, celui qui appelle et attend angoissé un écho quelconque emplissant par là même le cœur d’un espoir insensé ne pouvant à aucun moment, non, décevoir. Je l’ai attendue 3 mois et j’ai le sentiment que cela a fait 3 ans, tant j’ai manqué dans ma précédente montagne.

J‘ai la triste certitude que je vais lentement mais surement dépérir d’un ennui profond, violent et terrifiant si je ne résous pas ce qui est en train de devenir un problème d’une ampleur que jamais, jamais, je n’aurais cru possible dans une ville : les livres ont disparus.
Je ne peux expliquer autrement, vraiment, cette absence, ce vide dans les rayons de ce qui a osé être baptisé médiathèque et qui s’étend, d’escaliers en escaliers, de marches mal placées en marches inaccessibles, tentaculaires étagères qui résonnent, résonnent.. résonnent.. Ils ont réussi l’exploit de la créer immense et de ne pas la remplir. L’incompréhension est blessante.

Et puis je ne comprends pas leur manière de présenter, de faire, d’être. Les aiment-ils ses livres ?
`La carte est à 20 euros, pour les enfants et chômeurs 7 euros, si élevé pour moi et très certainement complètement inaccessibles pour d’autres. Mais j’y mets ma priorité absolue, je l’y ai mise aveugle et je me sens trahie, dans moins d’un an tout sera passé entre mes doigts, sous mes yeux, dans mon cœur. J’aurai passé au peigne fin chaque titre, chaque résumé, chaque auteur. Je suis déçue mais surtout inquiète.

` L’obscure manière de gérer les prêts perturbe mon esprit d’organisation, je ne sais comment m’y retrouver au milieu de leurs règles éparses. Sur une carte enfant, que des titres d’enfants. On peut emprunter 4 semaines, mais seulement 3 semaines si c’est une nouveauté. Pour réserver (ah bon, on peut déjà le faire sur le site ? Oui madame, je l’ai fait y’a 3 semaines..), nous sommes tenus au courant par lettre postale (!) ; mais pas en ce moment, ça ne fonctionne pas (!!). On peut emprunter 10 titres, on peut en prolonger seulement 5 pour 2 semaines, ce qui ne permet donc pas le prolongement pour incapacité de déplacement.

`Les bibliothécaires sont débordées, j’ai mis 15 minutes pour pouvoir faire enregistrer mes livres et finalement je n’ai pu me retenir de leur expliquer que dans GrandeVille, les lecteurs rendent leurs livres à une machine et les empruntent de même ce qui occasionne peu voir pas d’attente (ce qui m’a valu des yeux ronds « mais.. et les vols ?« ). Peut-être parce que j’ai eu du mal à accepter qu’au moment de me faire enregistrer les livres, la dame sans même me regarder ou me prévenir mais en disant à sa collègue « oulala je vais faire ça« , s’est occupée d’enregistrer et remagnétiser la pile de livres à sa droite, avec derrière moi encore 15 personnes qui attendaient, ce qui m’a valu un profond, profond regret pour mon ancienne médiathèque.

`Les livres sont rangés par thèmes : policiers, SF, romans.. mais aucune délimitation facilement repérable ne permet de s’y retrouver, aussi je suis sans cesse à chercher là où il ne faut pas. Et comme parfois ranger un livre est plus subtil (que font-il du roman-SF-policier, je vous le demande..), c’est dans une pagaille indescriptible que je cherche les auteurs.

`Crime ultime, ils n’ont pas Sylvana de Mari. Pas d’elfe, pas d’orc, pas de dernier, rien pour guérir l’âme d’un lecteur perdu.

`Deux rangées de livres par thème dans le meilleur des cas, 3 livres dans le pire. Quand j’ai demandé le rayon couture, c’est d’un air navré qu’elle m’a répondu, « regardez sur la mezzanine mais vous allez être déçue il n’y a presque rien« .. tellement déçue en effet, que jamais je n’ai trouvé, sans doute empruntés.

`Avec espoir et me tendant le cahier, elle m’a dit « vous avez des suggestions ? » Ils vont s’en mordre les doigts tant je suis frustrée. Et je me mordrais ensuite les miens, car je sais bien qu’ils ne pourront pas suivre.

La seule belle et bonne nouvelle, c’est le rayon enfant. Bien plus pourvu que les autres, cinq fois moins qu’à GrandeVille tout de même, mais d’une richesse extraordinaire qui cette fois n’a rien à envier à l’autre (qui se permettait des histoires de crocodiles dessinés avec une main sectionnée d’humain dans le ventre, bordel) : rien de glauque, rien de sombre, rien de sanglant.. je n’en suis toujours pas revenue, nous avons un véritable fournisseur de livres pour enfants !
Je savoure ce bonheur là, mais pleure vraiment l’injuste absence de livres manuels, de couture, de SF, de livres de livres de livres..

Je vais mourir à petit feu.

Like

6 commentaires sur “6”

  1. Oh je te comprends, c’est tellement important une bonne médiathèque ! Je me souviens m’être sentie davantage « chez moi » chez moi une fois découverte la belle médiathèque de la commune …
    Cela dit, d’ici un an, vous aurez peut-être déménagé ?(je connais une bonne médiathèque, donc, une raison de plus pour lorgner du côté du Lot !) Et le cahier de suggestions est une bonne piste … tous les bibliothécaires sont contents d’acheter des bouquins qui seront lus.

    Et sinon, il reste la piste du bookcrossing et de ces bookrings ? (Bien sûr, il y a les frais de correspondance …) Mais aucune solution aussi bonne qu’une vraie médiathèque …

    1. A priori, on ne déménage pas avant 2 ans ^^’ Si nous partons.. parfois je me demande comment nous ferons pour quitter le travail qu’il a, il est bien rare d’y être bien et cel aussi est tellement important..

      Je connaissais le bookcrossing, mais pas le bookring (j’ai cherché, et j’adore l’idée) ! Effectivement, le souci serait les frais de port..

      Je vais déjà faire le tour des livres à ma disposition, remplir leur livre de suggestion, et puis voir venir. Peut-être qu’à un moment j’aurai suffisamment d’argent pour me permettre d’en acheter 🙂

  2. je peux passer des livres à Dame Blanche pour toi si tu veux, mais je ne sais pas si ceux que j’ai pourraient t’intéresser. Je peux te faire une liste des livres que j’ai et s’il y en a qui t’attirent les donner à Dame Blanche que tu vois surement plus souvent que moi, qu’en penses-tu ?
    bises ensoleillées

    1. C’est une chouette idée merci 😀
      Je suis très SF, comme « Eragon » (mais j’ai lu, c’est pour te montrer ce que je lis) ou comme « le dernier elfe ». Est-ce ton genre de lecture ?

      1. pas du tout ! 🙂 ou alors quand j’en lis c’est qu’on me les a prêtés… donc je n’ai pas ce genre de livres. J’ai des romans policiers, des essais philosophiques, des livres sur des thèmes divers et variés qui m’intéressent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *