Il suffit d'un mot

L’Héritage

Titre : Maxence Fermine
 
Eragon se passa une main dans les cheveux. Il se sentait vidé :
 » Pourquoi tout est-il si difficile ? »
 » Parce que tout le monde veut manger, mais personne ne veut être mangé. »

 

J’ai trouvé et commencé à lire, le tome 4 de Eragon. Et je plonge dans les yeux de Saphira comme si le monde en dépendait. Deux longues années, que je l’attends. Je l’ai vu sortir en anglais et j’ai patienté. Puis en français.. et pas l’argent. Et pas à la médiathèque.
Le premier livre lu sur ma liseuse.
Et puis j’ai terminé le livre, et j’ai été tellement, tellement déçue.. J’ai fait une longue, bien longue critique du libre sur Babelio, que je ne referai pas ici. Mais quelle déception, vraiment, que toutes ces batailles, ce sang versé, ces héros qui ne craignent jamais rien, ce plagia du Seigneur des Anneaux..

J’ai terminé le livre, agacée.
J’enchaîne avec le Trône de fer, tome 15. Là au moins, pas de déception, l’auteur fidèle à lui-même tue à tour de bras ceux auxquels on s’attache. Je ne dirai pas que c’est superbement bien écrit, mais c’est passionnant et c’est ce dont j’ai besoin : me fermer au monde pour entrer dans un autre.
Et ensuite sans doute, je lirai « Coup de tabac » de Pratchett, pour revenir à la douceur, parce que j’aurai besoin après tant de drames, qu’un auteur prenne soin de moi.

Et écrire ce qui demande à l’être

Like

4 Comments:

  1. LN

    Pratchett y’a pas à dire ça fait du bien … je viens de finir le faucheur … il y a un mois la 8ème fille … c’est grave si je les lis dans le désordre ???

    1. Pas d’importance plus que ça, sinon que parfois Pratchett peut faire mention de quelque chose vu dans un précédent (ou un personnage, etc).

  2. Méfie-toi, j’ai pleuré en lisant « Coup de tabac ». C’est beau, mais il y a des moments très tristes.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :