Titre : Milena Agus

Un jour, le fils du voisin, elle le retrouva dans sa cuisine pendant qu’elle préparait la bouillie du petit. Il avait escaladé le mur, et il était entré. Alors, pour être gentille et lui offrir quelque chose, elle lui fit un œuf à la coque.
« Pense à la magie de tenir un œuf entre tes mains, et de lui enlever son chapeau », disait-elle en le regardant, les bras croisés sur la table, le menton appuyé sur sa main.
« Pourquoi tu ne m’as pas fait un œuf frit ?
-il n’y a aucune magie dans un œuf frit.
-Seulement dans un œuf à la coque ?

 

Dans la maison d’à côté, il y a une famille. Deux adultes, deux enfants, un chat, un chien.

Le chat est toujours terrorisé, on ne peut pas l’approcher, l’appeler, le regarder, le voir.. sans qu’il parte en dérapant. Des fois qu’on voudrait le manger.

Le chien est relativement.. chien. Gros chien. On ne l’approche pas, c’est un chien. Qui a des maitres.

Le petit garçon, vaguement plus grand que Prince, a un comportement chaque fois différent. Chaque fois étrange.
La première fois qu’on l’a vu, on venait de voir pour la première fois aussi leur chat. A qui il a hurlé « va-t-en-sauve-toi-va-t-en-va-t-en« . Nous sommes des bourreaux de chat. J’en ai déduis qu’il fallait pas manger son chat.

La (plus grande) fille, la première fois qu’on l’a vue, a regardé LeChat avec tout l’espoir du monde. Il partait en excursion dans le voisinage, c’était Halloween, la famille était clouée sur le canapé et elle cherchait visiblement à s’en affranchir pour avoir des bonbons. Le père a fait barrage.

La première fois qu’on a vu la maman, elle était sur le parking de Carrfr et nous avons plaisantés tous les 4. Ils étaient souriants, ouverts, sympathiques.

Le lendemain de cette rencontre, lui n’a pas dit bonjour et a lancé un vague regard noir. Ce jour là, il a hurlé sur son fils qui nous avait dit bonjour, parce qu’on ne parle pas aux gens. Et l’a fait rentrer illico à la maison.
Le surlendemain, LeChat est passé devant la fenêtre de notre cuisine, en caleçon. Il s’est violemment tourné vers leur fenêtre, vérifiant que sa femme n’y était pas.

Pour ce qu’on a pu en percevoir, il est violent. Vraiment. Et puis on a des doutes côté alcool. Des gros. Du style, c’est écrit sur son visage.

Présentement, Prince est dans cette maison.

Même pas peur.

Déconnons pas hein, LeChat est autour.

dandelion

Like

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :