Titre : Marie-Aude Murail
 
Ce soir-là, j’ai fumé ma première cigarette. Puis j’ai tout dégueulé dans les chiottes de Valentin, le vol-au-vent, le sabayon, le Bourgueil, l’huissier de justice et le thé.
– C’est le thé, diagnostiqua Valentin. Il fallait le boire sans sucre. L’amertume, c’est ce qui donne du goût à la vie.

 

Farewell to Wendo by Mock & Toof on Grooveshark

 

Parfois j’arrive à faire comprendre à la personne en face, l’enfer que nous pouvons vivre à la maison, l’impossibilité qu’il y a à communiquer avec un enfant qui grimpe au mur et qui n’est pas capable de se poser même pour écouter une phrase avec 3 mots dedans. Parce que y’a 3 mots de trop, dès le départ.

Parfois l’on me répond avec plus ou moins de diplomatie, que j’exagère, qu’aucun psy n’a mis le mot et que c’est un tort (et qu’on ne me croira pas sans ce mot là de la personne diplômée), que tous les enfants sont excités, qu’il ne faudrait pas exagérer, que ça va se calmer en grandissant, que « oui moi aussi le mien est excité c’est dur mais n’exagérons rien quand même ».
Je vous dirai très franchement que régulièrement, je suis contente d’avoir appris la CNV. Que régulièrement aussi, je suis agacée d’avoir appris la CNV.

Nous avons essayé la patience. Avec un échec retentissant et de la culpabilité à la clé.
Nous l’avons grondé. Cela n’a rien changé. Bien sûr.
Nous avons tenté de le faire sortir davantage. C’était pire ensuite, parce que dehors Prince est calme, il a une grande maîtrise de lui-même relativement inconsciente : il sait qu’il se mettrait en danger. Ce petit me fascine.
Nous lui avons donné du magnésium, parce qu’une étude a été menée sur des enfants hyper actifs et qu’ils ont eu de très bons résultats. Échec total.
Nous lui avons laissé plus de liberté. Nous l’avons cadré davantage. Même échec (pour ce problème précis s’entend).
Et puis, l’illumination, une de plus en fait. Un test supplémentaire, le sucre.

Pas de sucre, pas de stress.
Aussi simple que cela.

J’ai actuellement un enfant non-sucré, merveilleux, excité comme il se doit, calme régulièrement, qui s’ennuie comme tous les enfants de son âge, qui hurle de joie quand il sait qu’on va sortir/faire une activité/aller au zoo, qui grimpe sur les canapés en courant, qui saute dans l’appartement ou sur nous. Je peux pas vous expliquer vraiment, mais ça n’a plus rien à voir. Il fait plus ou moins la même chose, pourtant.. sauf que maintenant si on lui parle, il est capable de nous écouter.
La grande différence je crois, c’est qu’il n’y a plus de tension dans son corps.

Il tente de nous faire croire qu’il est toujours hyperactif. Il nous dit « regarde je suis essekité » et il saute saute saute et je tente de lui expliquer que non, il est excité certes mais que c’est normal de l’être, qu’il est un enfant, et qu’il peut sauter partout, mais que nous voyons bien la différence avec avant.

Il a peur.
Il aime les bonbons même s’il en mange assez peu, il adore les « P’tits écoliers », il aime le sucre et ne veut pas s’en passer.
Et vraiment, je me demande en pleurant dans un coin de ma tête, pourquoi cet enfant n’absorbe pas le sucre, pourquoi son corps lui a fait ça, pourquoi est-ce qu’il a tenu absolument à tenter une réparation, pourquoi déjà dans mon ventre il ne supportait pas le sucre, pourquoi pourquoi pourquoi réparer la mort de S. vraiment.. ?
J’ai lu que ce ne serait pas le sucre le souci, mais les additifs alimentaires et autres qui seraient réellement incriminés. En ce qui me concerne, je ne vois pas de différence, puisque le résultat est là : ce sont les mêmes aliments à supprimer de l’alimentation.

Je dis et redis à mon enfant de 5 ans qui ne l’entend pas pour l’instant, qu’on ne supprimera pas le sucre totalement, que quand nous nous sentirons capable de le gérer on lui en donnera, ou quand on saura qu’il va pouvoir se dépenser énormément, etc.. Ce n’est pas très facile.

J’ai un mélange de soulagement et de tristesse..

princebiche2

oui je m’amuse ^^

Like

2 Comments:

  1. ddc

    Ayant lu des témoignages dans ce sens, j’avais pensé aux additifs alimentaires aussi… ils sont nombreux et notamment dans les bonbons. Mais si c’est cela, tu pourrais essayer de faire tes propres « p’tits écoliers » en veillant à ce que les ingrédients de base n’aient pas d’additifs (si c’est possible ?), pour voir si le sucre joue un rôle ou non ?

    1. Après mon post, je lui ai donné du miel.. il est devenu surexcité en 10 minutes. La pression est montée au fur et à mesure.. du coup après on s’est lâché (tant qu’on y était hein) et il a pu manger un bonbon etc. Il était content 😉

      Le miel étant du commerce, et même si l’étiquette disait « miel 100% » nous allons tester quand nous pourrons avec le miel des parents (qui ont des ruches donc). Histoire de. Mais pour l’instant la conclusion est plus vers le sucre lui-même :/

      Je me console en me disant que contrairement au diabète, ça ne met pas sa vie en jeu.

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *