Il suffit d'un mot

Les Mots pour le dire

Titre : Marie Cardinal
 
Parler, parler, parler, parler.
« Parlez, dites tout ce qui vous passe par la tête, essayez de ne pas faire de tri, de ne pas réfléchir, essayez de ne pas arranger vos phrases. Tout est important, chaque mot. »
C’était le seul remède qu’il me donnait et je m’en gavais. Peut-être que c’était ça l’arme contre la chose : ce flot de mots, ce maelström de mots, cette masse de mots, cet ouragan de mots ! Les mots charriaient la méfiance, la peur, l’incompréhension, la rigueur, la volonté, l’ordre, la loi, la discipline et aussi la tendresse, la douceur, l’amour, la chaleur, la liberté.

 
C’est la faute à LeChat d’abord. Qui a ouvert un compte pour le principe et qui suit des gens au hasard. Parce qu’il est curieux.
Puis à Zelda et Lizly. Qui en ont parlé, qui ont relancé un petit intérêt léger à la chose. Léger, puisque ce n’est qu’aujourd’hui que je retourne voir la bête. J’en ai même profité pour le décorer, cet espace (ça manque à FB ça tient).

J’essaye de comprendre twitter. Je m’y étais inscrite il y a.. 2 ans je crois, sans rien y comprendre et en abandonnant très rapidement. Et même si je sens poindre le même abandon j’essaye de comprendre l’intérêt. Pire, je voudrais savoir, sans lui poser la question et entrer en contact avec la personne (faudrait voir à pas me pousser à la sociabilité non plus, pas déconner) comment je peux avoir une personne qui me suit depuis le 12 mai. Je ne le connais pas, je n’étais même pas là et il n’y avait même pas de soleil j’en suis sûre.

J’ai conscience d’essayer de me concentrer sur un truc que je ne connais pas, juste pour mettre la douleur à distance.
Pour l’instant, ça marche pas.
Hésitez pas à me dire comment on fait 😉

6 Comments:

  1. Mésange

    Un peu pareil que toi, je m’y suis inscrite il y a plus d’un an, mais je n’ai jamais trouvé quoi dire. Du coup mon compte n’est que silence, mais j’utilise pas mal l’outil pour suivre l’actualité de façon ciblée.
    J’en profite pour te demander comment tu vas? Nos derniers échanges sont loins…bisous doux

    1. Tu me diras ton compte ? Pour le plaisir de, même si tu n’écris pas 🙂

      Pas bien, en ce moment. Ce n’est « que » physiquement, le moral va même si parfois j’en ai marre ^^
      Oui nos derniers mails sont loin.. Comment vas-tu, toi ? Ta famille ?
      Bisous doux

        1. Trois années.. que ça passe vite.. 😮

          J’espère que vous allez bien, que la guerre ne vous touche pas de « trop » près.. même si..
          Douces pensées pour vous tous

  2. Mésange

    Oui ça passe vite! Je réalise que quand on s’était rétrouvées chez toi mon « grand » garçon ne marchait pas encore…

    Nous allons bien, mais nos vies sont boulversées c’est indéniable. Tout le monde là bas va bien pour le moment, on s’accorche à cela.

    Merci de t’inquiéter et bisous doux

    1. Oui ^^ Je me souviens de Prince ramassant le jouet que ton petit lançait 😀 Dire que je ne le reconnaitrais pas maintenant..

      C’est déjà une belle chose qu’ils aillent bien.. J’en suis contente pour vous.

      Bisous doux

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *