Titre : Maxence Fermine
 

A l’instant même, deux jours ne doivent plus compter pour moi : HIER et DEMAIN.
HIER : parce qu’il n’existe plus et que je suis impuissant devant lui. Je n’ai même pas à le regretter. Je dois l’oublier complètement. Hors d’atteinte, mes soucis n’y changeraient rien, puisqu’il n’est plus. Il n’est bon qu’alimenter ma sagesse afin de mieux vivre le présent. Donc, NE JAMAIS M’APITOYER SUR HIER.
DEMAIN : parce que je ne suis pas sûr de le connaitre. Rien ne dit qu’il sera là pour moi. Aussi, parce qu’il y aura toujours un autre demain et que si je me préoccupe de celui-ci, je m’inquiéterai de tous les autres. Alors l’angoisse, l’appréhension, les tourments, s’empareront de moi. Je dois m’en occuper sans m’en préoccuper. Cela est possible si, dorénavant, seul « aujourd’hui » compte pour moi.

 

Xylophone Track by The Magnetic Fields on Grooveshark

 
Aujourd’hui, les étagères ont presque toutes été montées, le linge plié et rangé, et la chambre commence à respirer. Que cela fait du bien, lorsque tout semble prendre sa place, s’imbriquer, s’apaiser.. J’ai l’impression d’avoir dansé toute la journée.
J’ai trouvé une planche que j’ai mis en travers de la porte-fenêtre, pour empêcher le petit de sortir jouer avec les crottes du lapin et empêcher la lapine de rentrer. J’ai pratiquement réussi ma mission. J’y ai cru jusqu’à ce que Hibou hurle de terreur : la bestiole en voulant rentrer à tout prix, lui a sauté dessus ^^’ A retenir : un lapin saute haut. Vraiment haut.
On doit avoir le seul lapin au monde qui fait tout pour rentrer dans la maison alors qu’il a accès à l’extérieur. Je tenterai de lui expliquer le concept de liberté, à notre bébête.

Aujourd’hui, j’ai découvert que je voulais un aquarium.. depuis je l’ai en tête et je voudrais encore plus ma maison, à moi, où je pourrais faire tous les travaux que je souhaite. Parce que ce ne sont pas des poissons que je voudrais, non.. des plantes.. Mais que c’est beau un aquarium de plantes.. ! Quelle énergie s’en dégage.. Et je me suis imaginée aussitôt une petite cascade, une rivière, un petit étang. Les rêves de grandeur sont revenus, je suis perdue.

Aujourd’hui, j’ai souri à une petite fille d’environ 8 ans. Je venais de dire à son frère, « attention » parce que mon petit Hibou inconscient passait juste à ce moment là sous ses pieds. Je venais de le dire avec le sourire. Je ne savais pas qu’elle venait de se faire emmerder par des petits cons de son âge, qu’ils l’avaient insultée, je n’étais pas là. Je lui ai souri et elle n’a plus lâché mon regard, je n’ai pas compris notre échange de regard. Ce n’est qu’après que j’ai saisi la difficulté, encore, toujours, d’être noir dans ce pays.

Aujourd’hui j’ai découvert que les oiseaux avaient mangé toutes les graines, j’ai entendu leur chant par la fenêtre enfin ouverte quand ils venaient dans l’arbre et c’était comme un doux rêve qui se réalise, un début de ce que je veux construire. Ma lune à moi.

Aujourd’hui, Hibou a tenu un perce-oreille sur ses mains et ses bras. LeChat lui dit « doucement » alors, il lui a fait une caresse. L’insecte a mal pris la chose et a voulu s’enfuir.. alors Hibou a voulu le manger.
Nous avons relâché un insecte un peu mal en point..

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *