Pensine

Au risque de se perdre

Titre : Cathi Unsworth
 
C’est seulement depuis que je m’astreins à écrire que les fantômes se sont éloignés. Il m’a fallu ressusciter les souvenirs qu’un fou m’avait légués, pour l ’emprisonner dans un cercueil au plus profond de ma mémoire, et refermer le couvercle sur lui.
Je pense que je ne risque plus rien, à présent.
Son corps n’a jamais été retrouvé.

 

J’ai été interrompue dans ma pensée à chaque souffle qui entrait, tous les trois mots posés ou qui demandaient à l’être, sans savoir ce que j’allais dire, sans savoir où j’allais.
J’ai été interrompue, mais j’ai écrit. Avec des mots imposés.
J’ai retrouvé quelque chose de moi, je me suis reliée à ma lumière le temps d’une écriture chaotique. Je ne suis peut-être pas si loin de l’écriture chaque jour. Doux espoir.

Et c’est ici que vous pourrez le lire.

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement. (Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *