Laisse les hommes pleurer

Titre : Eugène Durif
 
Un jour, je ne pouvais plus. Peut-être que c’était là depuis longtemps et que je ne m’en étais pas rendu compte. Enchaîné aux circonstances, aux événements, à la suite des jours, et voilà qu’on se retrouve un matin à ne plus savoir quoi faire, à ne plus pouvoir continuer. Vingt-cinq années avaient passé, la succession des jours les uns après les autres. Et un jour je ne pouvais plus. Quand au comment ça a commencé, je ne sais pas si c’est le plus important. J’étais devenu vulnérable, moi qui avais réussi à ne pas être touché. Tout devenait possible, même le pire. Je suis sorti de la cellule de Selim, la succession des couloirs, que je connaissais si bien, à une éraflure dans le mur près, et je me suis dit, avec une détermination qui m’a étonné moi-même, que je ne reviendrais plus ici, que c’était la dernière fois. Je ne pouvais plus, ou quelque chose en moi ne pouvait plus.
(..)
J’ai eu l’impression pendant longtemps que c’était fini, que j’avais trouvé le moyen de continuer à vivre et de faire comme si plus rien ne me touchait (…) Là cette dépression, c’était peut-être un signe, il fallait qu’à un moment j’accepte d’être atteint, de penser que je pouvais souffrir et que ça pouvait être une chose importante.

 

The Scientist by Coldplay on Grooveshark

 

Je pourrais pleurer tout l’hiver de mon âme, qu’il me resterait encore à libérer toutes les perles transparentes déposées en moi, que je pourrais encore m’effondrer et laisser mon corps fatigué se faire étreindre par les arbres penchés, que je pourrais encore trouver les couleurs qui laissent des trainées sous la pluie et dégoulinent sur ma peau en un tatouage pigmenté et fracturé, que je pourrais encore magnifier l’arc-en-ciel essuyant l’eau de mes joues en laissant des sillons grisâtres de poussière, que je pourrais encore lâcher prise et déguiser un sourire, que je pourrais encore.
Que.
Je.
Pourrais.
Encore.

Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *