Il suffit d'un mot

L’Etrange vie de Nobody Owens

Titre : Neil Gaiman
 
Flotter et s’effacer, mon garçon,ainsi que font les morts. Flotter entre les ombres. S’effacer de la conscience.

 

Taro by alt-J on Grooveshark

 

La douleur prend l’intégralité des pensées. Elle camisole le temps, enferme le monde dehors. Et elle dit.
Toi et moi, maintenant.

Deux jours. Tellement mal, que je n’en mange plus.

Donnez-moi une arme, j’ai un thé à gaspiller.

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *