Il suffit d'un mot

J’ai dix-huit ans, et quarante ans que je t’aime

Titre : Nodarekaterine
 
L’Amour ne rend pas aveugle, il sublime seulement l’être aimé, lui redonne la place qu’il mérite, rend lumineux, et vous donne des ailes.

 

Private Lawns by Angus & Julia Stone on Grooveshark

 

Plongés dans le noir relatif de la salle de cinéma, il m’a pris la main. Nous avons lâché cette chaleur soudaine chez sa sœur, un secret léger, une parenthèse qui aurait pu nous rompre à tout jamais. Mais en sortant, nous nous sommes repris la main.
Ce n’est que longtemps après, que nous avons parlé. Cette main, les caresses, le film que nous n’avons pas vu. J’étais en deuil, nous avions chacun une année de célibat, chacun notre histoire.

Nous sommes nés sur Harry Potter, quatrième. Nous sommes nés d’une magie plus ancienne encore, qui n’a jamais faibli et nous entoure, nous protège.
Huit années hier soir. Huit années où les galères nous ont rapprochées, encore et encore.

Je l’aime.

LeChat sur un pont

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *