Entrez dans la pratique du Qi Gong

Titre : Ke Wen (vidéo)
 
Ecouter votre corps, le cœur paisible, comme un miroir qui reflète le ciel pur.
Dans le calme profond, on arrive à atteindre un objectif plus loin et plus complet

 

En cherchant un texte que j’ai écrit il y a pas loin de 8 ans sur un vieux blog, texte où Blanche a cru que j’avais frappé son frère lors d’une dispute, j’ai trouvé à la place un post sur le Qi Gong.
C’était exactement cela dont j’avais besoin.
Une migraine me tient depuis lundi et rien n’y fait pour la faire passer.. alors j’ai regardé hier soir les vidéos, rapidement. Et ce matin, je me suis lancée avec Hibou qui me regardait, à fait quelques gestes, me disait encore quand cela s’arrêtait.

Tout d’abord, celle-ci ; plusieurs fois. Le temps de retrouver correctement ces gestes que je faisais il y a quelques années avec le prof.
Les tensions ont commencé à glisser.

Et puis celle-ci, pour retirer les tensions dans mes cervicales.

Et puis la première vidéo, puis la seconde, puis la première.

J’ai ensuite tenté cette vidéo là, mais j’ai dû m’arrêter extrêmement vite. Mon challenge va donc être, petit à petit, d’entrainer mes mains aux mouvements. Peut-être que cela les dérouillera, peut-être que cela éloignera les douleurs, peut-être simplement que je retrouverai des mains capables.

Ma migraine est là, sous-jacente. Mon œil droit est à la limite du flou et je sens une différence sur tout le côté droit, comme un masque qui serait posé et n’attendrait qu’un souffle pour être visible. Je la tiens à distance, et miraculeusement je me sens également plus libre, comme si j’avais fait fondre la colère qui venait si vite ces derniers temps.
J’ai retrouvé la légèreté du rire.
Et quand Hibou a jeté un yaourt à travers la cuisine, que LeChat aurait eu besoin de mon soutien moral, que je me suis pris les pieds dans les chaussures (en vrac dans un coin) de LeChat pleines de yaourt, j’ai explosé de rire.
Et savez-vous, ce n’était pas nerveux 🙂

2 commentaires sur “2”

  1. Hi, le réveil des mains ça me chatouille entre les doigts juste à regarder (je sais, je suis bizarre, j’ai souvent l’entre doigts qui me chatouille).

    Pour les douleurs, j’ai constaté que la respiration pleine conscience aidait vraiment et j’ai l’impression qu’il y a une familiarité entre les deux.

    Et pis compassion pour ta tête et bons rires 🙂

    1. Je suis entièrement d’accord ! J’arrive à mettre la douleur en échec quand elle ne prend pas trop de place. Si elle est fulgurante et très élevée je n’ai plus aucune maitrise de moi et n’en suis plus capable. Mais j’y travaille 🙂 C’est un monde fascinant que la méditation et respiration..

      Ça te chatouille ? ^^ C’est agréable au moins ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *