Titre : Arrigo Lessana
 
Je n’ai jamais pu penser seul. Ma pensée ne dépasse pas le stade de la rêverie. C’est le fond, le bruit de fond de mon activité cérébrale.
(..)
J’avais rêvé d’une vie de liberté, j’ai connu l’étau de l’inquiétude au jour le jour.

 

The Mystic Forest by 植松伸夫 on Grooveshark

 

Les volets parfois, demandent un acte de foi incroyable dans la journée à venir pour faire le geste simple de les ouvrir. Les yeux refusent parfois ce que la lumière qui parvient commande pourtant avec douceur, et se lever du lit demande un effort monumental. Porter la fourchette à la bouche, soulever la tasse de thé, marcher jusqu’à l’école, revenir de l’école, pousser la poussette, tenir un papier, découper aux ciseaux, écrire, se coiffer, pincer la barrette, enlever un pull, accrocher le bouton du pantalon, enfiler les chaussettes, mettre les chaussures des petits, mettre la clé dans la serrure.
Ces gestes si simples qui parfois me prennent la journée.

Les douleurs prennent tant de place. Je ressens durement cette solitude, cet éloignement de mes ami(e)s, cette impossibilité de confier mes enfants pour pouvoir faire cette fichue séance, ce traitement à tester qui va me laisser sur le carreau quelques jours.
Mais j’ai une chance incroyable, de voir se combiner la disponibilité de mon médecin (présente/absente 2 semaines sur 2), un rendez-vous, dernier créneau, mardi 8h40 casé à l’arrache, et mes beaux-parents qui viennent juste avant quelques jours de repos de LeChat. Mardi, je vais à ma première séance de mésothérapie avec l’accord de la sécurité sociale (comprendre, prise en charge totale hormis les aiguilles. Il est bien connu qu’inoculer un produit sans aiguille est d’une facilité déconcertante. Très classique comme fille, je préfère avec).

Mardi 8h40, Prince sera à l’école, Hibou gardé et moi piquée.
La douleur partira peut-être, ou dans 3 ou 4 séances, ou pas du tout. Mais à la suite de cette séance, je serai dans les vapes, incapable de m’occuper de mes enfants. Elle m’a prévenue, je dois prévoir plusieurs jours de repos, plusieurs jours accompagnée.

Cela m’inquiète.
Je n’aime pas les médicaments, je n’aime pas les médecins, je n’aime pas les hôpitaux et à moins d’avoir la grippe ou une bronchite qui dure depuis un mois, je ne me déplace pas pour un traitement.
J’espère ne pas regretter, injecter un produit dans mon corps, non ça ne me rassure pas.

L’aspect positif, c’est qu’il n’y aura pas d’accoutumance.
Je ne me drogue pas.
Et lorsque je prononce cette phrase, me vient à chaque fois que la solution pourrait être là.

14 Comments:

  1. Ici ils ont fait du bruit toute la nuit, avec un vent à décorner les boeufs, les volets…

    Dans les « je n’aime pas » je soupçonne aussi un « je n’aime pas devoir être accompagnée et ne pas pouvoir faire par moi-même », non ? OU je projette ?

    Courage fort. Espérons, surtout, que le résultat sera au rendez-vous.

    1. Toi aussi la tempête ? Nous y avons eu droit également, mais rien qui ne m’empêche de dormir.

      En effet je n’aime pas. Je n’ai pas aimé appeler mes beaux-parents, pour leur demander s’il était possible de garder le petit durant leur séjour (tout en sachant qu’ils en seraient heureux), agacée de demander à être accompagnée, très très agacée d’être si dépendante du monde autour de moi, dépendante de cette défaillance dans mon corps.
      J’essaye d’accepter parce que les choses sont ainsi, et j’essaye toujours de trouver des solutions pour faire moi-même.
      Pas simple.

      Merci de tes mots 🙂

  2. Keira

    Courage jolie dame !
    J’espère que cela te sera bénéfique.
    Cela n’est pas forcément évident de demander de l’aide même si cela nous soulage par la suite, je suis de tout cœur avec toi !
    Bisous doux.

    1. Pas évident, même si maintenant je commence à savoir faire, selon la situation.. j’ai du progrès à faire encore quand même :p
      Bisous doux

  3. ddc

    Tout se met en place pour te donner l’opportunité d’essayer ce traitement, je croise les doigts pour qu’il te convienne bien et te soulage ! Et j’espère que tu ne seras pas trop ‘cassée’ les jours qui suivent la première séance… il y en a combien de prévues, au fait ?

    PS : Un grand merci pour ta carte 🙂

    1. J’ai été impressionnée par cette mise en place soudaine, je dois dire 🙂 Je l’espère également. Elle m’a dit que parfois cela fonctionnait alors je tente.
      Je ne me souviens pas ce qu’elle m’a dit, j’étais très fatiguée le jour où j’avais mon rv avec elle, et j’ai oublié les 3/4 de ce qu’elle m’a expliqué (de plus ça date de décembre..). Je crois qu’elle m’a parlé de plusieurs séances, pour voir l’efficacité, avant de s’engager sur un plus long terme (ou non). Je ne me souviens pas de la fréquence non plus :/ Je vais avoir des questions mardi ^^

  4. Mésange

    On est mardi…un petit mot pour te dire que je pense fort à toi, et espère de tout coeur que de bons résultats seront au rendez-vous. Bisous doux

      1. Mésange

        T’inquiète pas pour le mail…je t’en avais envoyé un il y a quelques temps, est-il arrivé à destination? Sinon ça va, des hauts, des bas, mais ça va…bisous doux.

        1. Ah non pas du tout oO Je te redonne ma boite mail, au cas où ce soit une ancienne : plumedambre / gmx point fr

          Tu me renvoies comme ça ? 🙂

          Bisous doux

          1. Mésange

            Ah oui, avec la bonne adresse mail c’est mieux 😉 J’avais envoyé sur ymail…bisous doux

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *