Il suffit d'un mot

Fais confiance à la mer, elle te portera

Titre : Antonine Maillet
 
Laissez-moi déballer en mille mots ce qui pourrait se dire en cent… au cas où dans les neuf cents autres se cacheraient les plus beaux.

 
J’ai perdu le mot de passe de mon blog d’écriture.
Comme ça.

D’habitude c’est le code de carte bleue ou celui de la porte d’entrée, cette fois c’est mon blog et je me sens mise à la porte de chez moi de la même manière.

J’ai le droit de retenter ma chance dans 167 heures. C’est une semaine, 167 heures. Je vais en mourir de mots.
Parfois je déteste les protections que je mets contre les hackeurs. Parce que dans 167 heures, je ne l’aurai pas forcément dans ma tête, le mot de passe. J’aimerais bien savoir pourquoi j’ai oublié de le noter dans la base de MdP.. Je suis dépassée par cette inconscience que j’ai systématiquement, « non mais je vais m’en souvenir c’est tellement évident ».
Ça ne l’est jamais.

Je fais des erreurs terribles, comme donner la mauvaise carte d’identité pour un achat, j’attends qu’ils m’écrivent pour me dire que c’est annulé, et recommencer, avec la sienne, en espérant que cette fois ça passe.

Les enfants courent, hurlent, jouent avec des clés, tapent sur des jouets qui font percussions dans ma tête, ils font un bruit envahissant et insupportable, je n’arrive pas à me concentrer.

Je me demande.
Est-ce qu’à un moment j’ai perdu la confiance de ma mémoire ?

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *