Il suffit d'un mot

L’Odeur de la nuit

Titre : Andréa Camilleri
 
De temps en temps, il m’arrive de voir des choses inexistantes.

 

White Sky by Vampire Weekend on Grooveshark

 

Mon téléphone sonne et me dit j’arrive dans 20 minutes c’est une évidence et pas une demande, il est par dessus tout évident que j’ai oublié le rendez-vous il est 20h j’ai les cheveux en bataille je suis en jogging je suis en train de manger Prince n’est pas encore couché la faute au changement d’heure qui a décidé de tout chambouler et j’ai le choix entre manger vite ou me rendre présentable.

J’ai mangé tranquillement mais j’ai blêmi j’ai du respirer trois fois pour accepter l’idée que je sortais dans un lieu inconnu et bruyant en ne connaissant qu’une personne, une sortie sans enfants sans mari qui a failli être sans moi et j’ai laissé mes cheveux tels qu’ils étaient le jogging n’était pas de circonstance mais j’ai laissé aussi et quand j’ai eu fini de manger j’ai perdu dans la maison mon portable qui sonnait j’ai oublié de te relancer désolée mais que j’ai vu dans sa voiture et j’ai lu son histoire à Prince.
Les histoires de poisson qui vole sont plus précieuses que des cheveux en bataille.

Elle a sonné.
Et je me suis souvenue que je n’aime pas parler aux gens. J’aurais bien aimé avoir une longue histoire d’oiseau qui nage à raconter à mon fils, m’encrer dans le sol avec de belles et longues racines et créer de belles feuilles au bout de mes doigts et à la place j’ai ouvert la porte.

Ça a été une respiration merveilleuse.

Lumière la nuit

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *