Il suffit d'un mot

L’Autre côté du rêve

Titre : Ursula Le Guin
 

-Mais en fait, ajouta-t-il, n’est-ce pas la raison d’être de l’homme sur la terre: faire des choses, les changer, les diriger, rendre le monde meilleur ?
– Non !
– Alors quelle est sa raison d’être ?
– Je ne sais pas. Les choses n’ont pas de but, comme si l’univers était une énorme machine dont chaque partie a une fonction utile. Quelle est la fonction d’une galaxie ? Je ne sais pas si notre vie a un but, et je ne vois pas ce que ça change. Ce qui est important, c’est que nous en faisons partie. Comme un fil dans un vêtement ou un brin d’herbe dans un pré. Cela existe, et nous existons. Et nous sommes comme le vent qui souffle sur l’herbe.

 

I’m Not the One by The Black Keys on Grooveshark

 

Je ne suis pas certaine d’aimer ce thème là, mais il a le mérite d’exister entièrement dans ce que je lui demande d’être. Et je suis fatiguée de chercher à gérer ce qui devrait se faire tout seul. (EDIT : je l’ai trouvé !)

Je me sens entre deux portes, deux chemins.

Cette nuit j’ai rêvé de ma confiance et c’était une histoire délicate. Pointilleuse. Directement lié à l’annonce qui me fut faite sans demande, à un tirage de carte que je n’avais pas demandé. Il paraitrait que la mort de ma mère m’apportera bientôt une certaine aisance financière. J’en ai ri, ma mère n’a pour richesse qu’un nom de famille, sans le château que nous avons pu avoir au siècle dernier, sans le blason qui lui est dans un musée en Belgique (joie d’un héritage perdu).
J’en ai ri et je me suis surprise à oublier de respirer en entendant un téléphone sonner. Complètement paniquée.
J’en ai ri, mais tous ces tirages se sont révélés juste.
Que ma mère meurt donc mais qu’elle me laisse à mon exil par pitié. Que ma mère meurt oui et que je n’entende plus le claquement sec de la ceinture du martinet ou des objets qui volent autour de moi et se brisent à mes pieds. Quand, mais quand donc sommes-nous libérés de la violence, de la haine?

Je me regarde dans le miroir et je lui dis. Ça va aller.
Même si ça ne va pas si bien que ça.

Je continue de gérer la douleur, dans l’accompagnement la présence et la méditation. Avec quelques ratés qui font s’affoler et puis le chemin qui se reprend, se rattrape, continue. J’ai appris ce mois qui vient de passer, à gérer la migraine de la même façon. Le soulagement est intense.
Je n’ai pas trouvé pour l’instant, comment repousser l’épuisement.

J’ai appris ce mois à protéger une veuve noire, à entourer un bébé absent et tenter de le faire revenir, mon énergie grandit, je me suis remise à cuisiner (porc caramel, tarte aux abricots amandine meringuée,..), j’ai arrêté de jouer, et puis je me suis lâchée soudainement. Un faux pas de mon corps.

Alors je suis épuisée, je dors, et puis je rêve.
Je rêve de ma confiance. Je rêve de ma mère qui entre dans la maison d’une fille qui aurait pu être une amie et avec qui cela n’a pas fonctionné, cette fille qui me protégeait et laisse entrer ma mère dans sa maison parce que même dans mon rêve elle ne sait pas si elle est mon amie. C’était un beau rêve, étrangement..
Je rêve de l’amitié intime que j’ai retiré en silence à certains pour construire ailleurs dans le même silence.

Je rêve de ma confiance.

Sur mon rêve je pourrais écrire « je sors de prison je n’ai pas de travail, donnez-moi un sourire s’il vous plait  »
Que je puisse rêver aux sourires.

4 Comments:

  1. J’accepte 🙂
    Je suis guérie en moi, j’ai travaillé 3 ans avec une amie sur les blessures intérieures, pratiquement chaque jour.
    Mais qu’il s’agisse de ma mère ou son retour potentiel, et j’angoisse..

  2. ddc

    Ce serait un soulagement pour toi, ne serait-ce que par rapport à tes enfants…

    [Un musée en Belgikistan ?]

    1. Ça serait oui. Je compte quand même pas trop dessus.

      Aucune idée pour le musée, je ne m’en souviens plus et je viens de chercher la photocopie que j’ai, impossible de remettre la main dessus (j’ai du le déplacer..) >< Je te dirai quand je retrouverai ^^'

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *