Enfants - école à la maison

Cui suis-je ?

Titre : Eric-Emmanuel Schmitt, Janry (graphisme)
 
– Qui es – tu ? (poussin)
– De quel point de vue ? (souris)
– Pour le corps, je suis souris. Pour l’esprit, je suis philosophe. (souris)
– ? (poussin)
(..)
– Et toi, qui es – tu ? (souris)
– Oh, c’est très discuté en ce moment. Un canard, un poussin, une brute, voire quelque chose d’autre. Les avis divergent, ça reste ouvert.

 
Alors que j’ai cru voir venir le bout avec une roséole qui expliquait un peu tout, je me suis vue détromper en quelques heures par de tout petits boutons de plus en plus présents et une fièvre revenue brûler son corps. Elle va et vient comme si de rien n’était, mais quand elle est là on doit tout donner pour la faire repartir. Jusqu’à l’épuisement.
De roséole, point. Donc.
Une allergie. A un médicament. Censé faire avancer le corps et reculer les symptômes. Mais un médicament avec un colorant complètement inutile et réputé pour ses réactions allergiques.

[su_note note_color= »#fbfdd7″ text_color= »#808080″ radius= »14″]

Un pas en avant un pas tombé un pas et glisser
[/su_note]

Avec cette impression de marcher sur un fil invisible, je soigne pour rendre plus malade, un enfant qui me brûle quand je le touche.
Il y a en moi un brin de colère, mais bien plus d’épuisement à exprimer.

Prince lui, s’est remis. J’ai été malade deux jours, Prince 6 jours, LeCHat 1 mois (et n’est toujours pas guéri, c’est tombé sur ses poumons), et Hibou traine sa fièvre comme le prisonnier son boulet. Dans son sommeil il nous appelle.

La maitresse m’a dit ce matin que plusieurs enfants avaient une fièvre inexpliquée également. Une sorte de grippe. En juin.

Je n’arrive plus à méditer aussi bien et certaines douleurs en profitent pour reprendre un peu de contrôle.
Je suis las.

Oh, cela va passer.
Mais. Je. Suis. Las.

Fatiguée.

L'Ambre des arbres coulent dans les veines des forêts, ils regardent les fées s'activer autour des humains et le monde meurt de son aveuglement. (Jamais les mots ne disent ce qu'ils pensent.)

6 commentaires

  • Marie Wolf

    Mais quelle idée de mettre des choses inutiles dans des médicaments… Déjà que sans ça, il y a des risques d’allergie…
    Je vous envoie plein d’amour guérisseur et réconfortant – et reposant.

    • Dame Ambre

      C’est moi qui dit que c’est inutile ^^’ Le côté colorant, je ne vois pas l’intérêt..
      Avec l’anti-histaminique, ça devrait rentrer dans l’ordre. Merci, je fais bonne réception ! 🙂

    • Dame Ambre

      Comme les enfants : une sorte de grippe, à la fois intestinale et pulmonaire, douleurs musculaires, fièvre qui veut pas chuter (il ne lui reste « que » le problème pulmonaire, qui refuse de passer. Il tousse, ça n’en finit pas).

        • Dame Ambre

          Oh oui.. LeChat dort parfois toute la nuit assis dans le canapé, pour pouvoir respirer et ne pas tousser, Prince lui la nuit ça va, et Hibou par contre, entre la fièvre, les bibs, le doliprane, la toux et les câlins.. c’est une nuit très très coupée.
          Mais on en verra forcément le bout.
          Et par pitié, avant 15 jours. Je veux partir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *