Le soleil pour la première fois éclatant, la fatigue à distance et les enfants surexcités, nous avons affronté notre dimanche après-midi dans une campagne verdoyante.
Sous le bruissement d’ailes intense et imposant de milliers d’insectes invisibles, nous avons progressé dans l’herbe, le long de champs de tournesols, au milieu de blés coupés et de pierres brillantes et splendides. Et si au départ j’ai sans peine supporté mon écharpe sous un petit vent qui traversait l’immense vallée, très rapidement la chaleur nous a accablé.

tournesolsambre1

Je confirme ne pas porter de chapeau mais un tissu sur les cheveux. Pour l’histoire, ce tissu fut un jour le haut d’une autre personne, auquel j’ai retiré les ficelles. Je ne m’embarrasse pas.

Tournesolsensemble1

Prince a trouvé là toute une collection de pierres que ses poches ont avalé au point de l’empêcher de courir. Sa fenêtre de chambre va être bien décorée ^^

tournesols1

Malgré les pluies incessantes (oh.. le temps a déjà changé, tout est couvert et il fait très frais..), les tournesols étaient bien brûlés, séchés et rarement jaunes. Mais j’ai malgré tout pu faire de belles photos de ces couleurs éclatantes qui attiraient nos regards. Je partage avec vous un petit aperçu de notre promenade, chaude et accueillante :

tournesols2

tournesols3

tournesols5

tournesols6

tournesols7

Sous nos pas, les sauterelles dansaient, s’éloignaient, s’approchaient pour mieux repartir, affolées. LeChat en a attrapé une pour la montrer aux enfants.. et Hibou l’a attrapée. Je dirais qu’elle ne connait pas sa chance, d’habitude il mange les insectes.. Celle-ci eu la patte arrachée, j’étais dégoutée de n’avoir pas anticipé le geste 🙁 J’ai eu la surprise de la voir soudain sauter malgré tout, après une petite séance photo de starlette :

tournesols4

sauterelle1

sauterelle2

Le soleil nous a assommé de ses rayons brulants, la voiture nous a semblé soudain bien loin.
Je ne sais comment vous retranscrire ce son inquiétant qui nous accompagnait, rarement j’ai entendu tant d’insectes dans un même laps de temps sans les voir. L’invisible bruissement nous a accompagné dans la voiture, et c’est épuisés d’avoir tant marché dans la terre, que nous sommes rentrés.
Hibou depuis, fait la sieste.

J’ai pris sur le départ, une dernière photo du champs jouxtant les tournesols, ces blés récoltés qui ont laissés la place à d’anciens épis de maïs : les agriculteurs peuvent bien décider de ce qu’ils font pousser, la nature elle, a toujours le dernier mot :

champs

Plume d’Ambre

Like

2 Comments:

  1. Anita

    Vous habitez une jolie région. J’aime vraiment lire votre blog. (Et j’aime bien son nouveau « look » merci).
    Bonne journée

    1. Un très joli coin en effet 🙂
      Ces photos là ne rendent pas justice à ma région en réalité, le fait d’être au milieu des champs est plat à perte de vue ; nous sommes proche (pas assez à mon goût ^^) de la montagne, avec cascades et rapaces 🙂 Je préfère d’ailleurs ce paysage là ; je me suis fait un challenge de rendre un simple champs beau à regarder.

      (Merci pour le look du blog, il est plus zen et c’était l’effet dont j’avais besoin 🙂 )

      Bonne journée à vous également 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :