Les mots de la nuit ont disparu, seul le titre est resté.
C’est un bon compromis pour le Silence. Pour ne pas dire.