Il suffit d'un mot

Nourrir son enfant sans crises à table

De fil en aiguille by Felipecha on Grooveshark

Prince est inconstant en nourriture. Il y a des périodes idylliques où il mange un peu de tout et goute plein de nouvelles choses. Et puis il y a cet enfer qui explose à chaque repas, son refus soudain de manger ce qu’il mangeait trois jours auparavant, son énervement, ses larmes. Il prend la fuite dans l’énervement et je me sens exploser à l’intérieur et très vite sur lui. Je réalise en écrivant ces lignes, que je n’ai pas expliqué à mon enfant, mes repas cauchemardesques avec ma mère. Peut-être devrais-je. Le plaisir principal de ma mère était de me prendre en photo, pleurant devant mon assiette. Quand même.

Nous sommes donc régulièrement à la recherche de repas divers qui plaisent à nos têtes blondes. Parce que son frère à pris exemple sur le grand : manger, c’est surfait. Accessoirement, il veut bien lui aussi piquer une crise et s’énerver. Mes enfants parfois, m’énervent. Fortement. Je songe à un petit séjour chez ma mère pour leur montrer comme on est cool, en vrai.

Il y a quelques jours à la médiathèque, je suis tombée sur un livre : la cuisine des enfants. Je l’ai feuilleté, je l’ai reposé et puis je suis retournée le prendre. Un coup de tête qui vient de nous sauver nombre de repas. Le plus drôle voyez-vous, c’est que si nous l’avions fait en le trouvant sur le net, nous aurions cumulé quelques fiasco. Mais nous l’avons sorti d’un livre, d’un livre pour enfants, qu’il y a des photos et que miracle, dans l’assiette cela ressemble à ce qu’il y a dans le livre, celui pour les enfants.

Mon conseil : arrêtez de vous prendre la tête à table, et empruntez des livres à la médiathèque.

Nous avons fait des patates farcies (p.58-59).

Recette (à notre façon quand même un peu) :
* Pommes de terre au four pendant 1h, dans du papier d’alu
* Farce : mayonnaise, thon, oignon perpétuel du jardin, pois chiches

Personnellement, je me suis contentée des oignons et d’un peu de beurre. LeChat avait tout mis en assiette, pensant que les enfants mettraient ce qu’ils voudraient dedans.. grosse déception, il fallait que ça ressemble à la photo du livre ^^ . Les enfants ont adoré le faire eux-même, et ils se sont régalés, particulièrement Prince. Tellement qu’à la fin nous avons manqué de pommes de terre.

Farce de la pomme de terre

pomme de terre

pomme de terre farcie

L’expérience a si bien fonctionné, nous avons sévit une seconde fois hier soir, avec les mini-brochettes (p.14-15) :

Recette :
* des piques (à fondu ça marche très bien aussi)
* carotte en lamelles, mozzarella, gruyère, pain de mie (découpé avec un emporte-pièce), chou Romanesco, fromage de chèvre, tomate, concombre, cornichon
* banane, clémentine, kiwi

Là encore, en plein milieu du repas nous avons du refaire des brochettes 😀

brochettes
Je déteste faire des photos floues ><

brochettes

brochettes

brochettes de fruits

Nous allons continuer bien sûr, parce que la vie est plus belle avec des repas-jolis et des enfants-doux qui sautent de joie.
Vraiment beaucoup plus belle.

Like

2 Comments:

  1. Mais le flou, c’est la vie, c’est le mouvement (dit la fille qui en a plein mais qui ne les élimine pas parce qu’il y a son BÉBÉ dessus !!)

    Chouette pour vous. Pour ma fille, c’est la maturité qui fait que petit à petit, y a moins de drame…

    Et une école du lâcher prise toujours ouverte pour sa mère (même si mon histoire est moins « quand même » que la tienne, hein).

    1. Oh elles sont terribles ces photos floues qu’on ne peut pas détruire, j’en ai aussi 😀

      Ben écoute on a cru être sorti de la galère.. et puis en fait non. Et je pense que simplement mes enfants (et moi ^^’) nous avons besoin de changements, de couleurs, de féerie dans l’assiette.

      Ah ce lâcher-prise parental.. j’ai encore du boulot.. (un jour je déchargerai tous mes « quand même » et ça m’aidera drôlement).

      Des bisous à toi

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :