Il suffit d'un mot

Aquarelle – La fée et l’oiseau

fee dessin
 
Mes doigts se crispent, la journée n’est pas des meilleures sur ce plan. Le froid – a-t-on le droit de parler de froid quand le soleil est présent ? – me paralyse et mes mains restent figées dans une position douloureuse, comme une statue. Je prends le contre-pied en dessinant, un échange de douleurs et de couleurs, un peu.
Une lettre finalement, a-t-elle tant d’importance ?

 

Voici donc le dessin et l’aquarelle d’une fée accompagnée d’un oiseau.

A refaire, je ferais un trait plus fin pour les cheveux qui flottent afin que le jaune soit moins voyant, plus effilé.

Je pensais également faire les ailes plus translucides, elles se voient un peu plus que ce que j’espérais.

Ma conclusion finale est que je ne sais pas dessiner les mains, les bras, voire le corps de manière générale. Si ce n’est pas un drame, j’ai malgré tout des progrès à faire ^^
 
fee aquarelle
 

fee aquarelle oiseau
 
fee aquarelle pieds

 
 
 

Like

6 Comments:

  1. J’aime bien les pommettes et les sourcils de ta princesse !
    Pour ses tâches de rousseur, j’ai pensé : as-tu déjà essayé d’appliquer du crayon-aquarelle sur du papier déjà mouillé ? Les couleurs sont plus vives mais ne fondent pas dans l’eau.

    1. Oui j’ai tenté (à la base je voulais remettre de la couleur, ce qui n’est efficace que moyennement par rapport à la pause de départ), et je trouve l’aspect trop vif ^^
      Pour ce dessin, j’ai mis le pinceau trop mouillé au niveau des taches de rousseur. J’ai mieux réussi sur celui de la fille rousse ^^

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :